L'artiste Kaws dévoile une gigantesque sculpture gonflable à Taïwan

Kaws frappe fort, en plein cœur de Taipei.

À voir aussi sur Cheese :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

C'est officiellement son œuvre la plus monumentale. Samedi dernier, l'artiste new-yorkais Kaws (de son vrai nom Brian Donnelly) a révélé une œuvre de grande ampleur, du côté de Taipei, la capitale de Taïwan. Ayant fait ses premières armes dans le milieu du graffiti, Kaws et son style "pop art urbain" sont aujourd'hui bien assimilés par le monde de l'art contemporain. 

À l'image des art toys pour adultes, ses personnages emblématiques sont inspirés des Simpsons, de Mickey, d'Astro Boy, de Hello Kitty et des Schtroumpfs, et agrémentés par des yeux en croix ou des crânes de pirate. Et ce n'est pas un hasard si Kaws semble si influencé par l'univers de Disney : en début de carrière, dans les années 1990, il a collaboré sur des projets auprès de la grande maison américaine, et en particulier sur les 101 Dalmatiens. Ce passage a été déterminant pour toutes ses sculptures-figurines.

Publicité

Les mains et le corps de Mickey, ainsi que leur style graphique, se retrouveront sur ses Companions. Outre ces derniers, Kaws a imaginé les Chums et les Accomplices, de petits êtres étranges tout droit sortis de son esprit, souvent revisités à travers des sérigraphies, des toiles ou des Tee-shirts, avec toujours l'envie radicale de critiquer la société de consommation. 

Une installation de 33 mètres de haut

Publicité

Intitulée Holiday, sa dernière œuvre en date a investi Taipei. Kaws a créé une sculpture gonflable gigantesque qui s'élève sur 33 mètres et s'inspire directement de ses Companions et donc, indirectement, de Mickey. Cette installation a également été présentée à Séoul en 2018, mais dans une version de 28 mètres de hauteur. En position assise, le personnage domine une promenade de la capitale taïwanaise, avec ses yeux en croix et ses os crâniens saillants.

Si l'artiste fait habituellement très attention aux emballages de ses œuvres, ici, la sculpture est totalement déballée et n'est pas présentée comme un objet à acheter ni à consommer. Cette pièce a été faite en collaboration avec la société de production JFJ Productions du collectionneur et chanteur singapourien JJ Lin et avec le studio créatif AllRightsReserved. En filigrane de l'installation, visible jusqu'au 27 janvier, l'exposition présente des modèles miniatures en vinyle à l'effigie de la sculpture monumentale. À cela, s'ajoutent des assiettes en céramique, des tee-shirts et des tote bags, également vendus en ligne. 

Holiday est à voir jusqu'au 27 janvier 2019 au mémorial Tchang Kaï-chek de Taipei (Taïwan).

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 22/01/2019

Copié

Pour vous :