featuredImage

Des messages à l’encre invisible cachés dans une œuvre de Basquiat

Les œuvres de l’artiste n’ont pas fini de livrer tous leurs secrets.

© Longevity Art Preservation.

Alors qu’elle examinait une peinture de Jean-Michel Basquiat, la conservatrice d’art new-yorkaise Emily Macdonald-Korth a fait une étonnante découverte. Elle devait en effet certifier que la peinture avait bien été faite en 1981, et pour cela, analysait les pigments, prenait des photos de l’œuvre et l’examinait sous des rayons ultraviolets – généralement utilisés pour repérer des traces de vernis ou autres signes de réparations.

En observant l’œuvre avec sa lampe UV, la spécialiste a remarqué de drôles de dessins. Elle éteint alors la lumière ultraviolette et ces esquisses disparaissent immédiatement. Macdonald-Korth a déclaré au magazine Artnet News : "Je commence à regarder et je vois ces flèches. […] Je n’ai jamais rien vu de tel. Il a tout bonnement réalisé une partie totalement secrète de la peinture."

Cette découverte n’est pas une entière surprise puisqu’en 2012, Sotheby’s London avait déjà remarqué que la peinture Orange Sports Figure, datant de 1982, était signée à l’encre invisible. Toutefois, jusqu’à présent, personne n’avait découvert de véritables dessins réalisés avec ce procédé.

La conservatrice est donc persuadée que d’autres messages secrets se cachent au sein des peintures de Basquiat et invite tous les propriétaires d’œuvres de l’artiste à observer les tableaux avec une lampe UV. Une rétrospective consacrée à l’artiste a actuellement lieu à la Fondation Vuitton, à vos lampes de poche !

Par Lisa Miquet, publié le 03/01/2019

Copié