© Sony Pictures Classics

Mick Jagger incarnera un diabolique marchand d'art dans un thriller sombre

"The Burnt Orange Heresy" présente les dessous d'un monde de l'art où règnent en maître le secret et la perfidie.

Le chanteur des Rolling Stones s’est fait une place au sein du casting de The Burnt Orange Heresy, un film italo-américain qui s’intéresse aux remous du monde de l’art sur un fond de suspense et de thriller. Mick Jagger y interprète un collectionneur d’art aux intentions pour le moins funestes.

Dans sa fastueuse propriété située au bord du lac de Côme, en Italie, son personnage, Joseph Cassidy, demande au célèbre critique d’art James Figueras (interprété par Claes Bang) et sa toute nouvelle amante Berenice Hollis (Elizabeth Debicki) de voler une œuvre peinte par l’une des superstars du paysage artistique contemporain : un certain Jérôme Debney – à qui le légendaire Donald Sutherland prête ses traits.

Publicité

C’est le premier grand rôle du chanteur depuis L’Homme d’Elysian Fields, un film sorti en 2001 dans lequel il jouait un personnage aux mêmes cheveux gominés et à l’air tout aussi malfaisant, gérant d’une société d’escorts. L’ambiance, apparemment noire et érotique, du long-métrage donne un coup de projecteur sur le monde de l’art contemporain et romance ses tensions souterraines.

Ce film réalisé par Giuseppe Capotondi, dont la sortie est prévue pour le printemps 2020, avait été présenté à la Mostra de Venise, début septembre 2019. C’est là-bas que le chanteur britannique s’était distingué de son personnage, déclarant qu’il n’était "pas vraiment un collectionneur". "Je jette les choses. J’achète des choses et je les perds. Je suis complètement nul en tant que collectionneur. Je suis l’exact opposé", a-t-il confié au magazine Rolling Stone.

Publicité

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

Publicité

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

"The Burnt Orange Heresy". (© Sony Pictures Classics)

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 31/01/2020

Pour vous :