© MNHN

À Paris, de gigantesques installations d'animaux marins illumineront le Jardin des Plantes

Les immenses créations lumineuses "Océan en voie d'illumination" seront visibles à la nuit tombée, de novembre à janvier.

En écho à "Océan, une plongée insolite", l’exposition d’envergure consacrée aux tréfonds marins à la Grande Galerie de l’Évolution, le Jardin des Plantes s’illuminera d’imposantes créatures aquatiques du 18 novembre 2019 au 19 janvier 2020. 

Après le succès des "Espèces en voie d’illumination" et ses animaux disparus présentés l’année dernière, les chemins du Jardin des Plantes et de sa ménagerie seront occupés cet hiver par les occupants des abysses, dont l’habitat est dramatiquement menacé, de "la splendeur des mers chaudes" jusqu’aux "mers glacées des pôles".

Publicité

"Du poisson-clown à l’orque – ce magnifique prédateur des océans arctiques, des crevettes-mantes aux tortues marines, de l’étrange poisson-ogre des profondeurs au grand requin blanc, des dizaines de créatures vous surprendront dans cette installation artistique et poétique", indique le Jardin des Plantes.

"Espèces en voie d’illumination", 2018. (© China Light Festival B.V)

Tout comme l’année dernière, les imposantes créatures d'"Océan en voie d’illumination" ont été fabriquées avec le concours du China Light Festival, une entreprise chinoise spécialisée dans la création de lanternes traditionnelles en Europe.

Publicité

Pendant deux mois, les nuits noires et froides de la capitale se verront réchauffées par des sculptures semblant venir d’une autre dimension. En plus de l’émoi suscité par cette invasion maritime sur nos terres, ces animaux rappelleront aux petit·e·s et aux grand·e·s l’urgence environnementale et climatique qui agite nos terres et nos océans. 

"Océan en voie d’illumination". (© MNHN)

"Espèces en voie d’illumination", 2018. (© China Light Festival B.V)

Publicité

"Espèces en voie d’illumination", 2018. (© China Light Festival B.V)

"Océan, en voie d’illumination" sera visible chaque soir à partir de 18 heures, du 18 novembre 2019 au 19 janvier 2020, pour 15 euros.

Par Lise Lanot, publié le 08/10/2019

Copié

Pour vous :