© Nastya Kovtun

Qui est Nastya Kovtun, l'ado russe qui a dessiné Billie Eilish pour la couv' de Vogue ?

Âgée de 16 ans, Nastya Kovtun signe la dernière couverture numérique de l'édition américaine de Vogue.

Ce mois-ci, Vogue a révélé quatre couvertures alternatives pour son numéro de mars consacré à Billie Eilish, au lendemain de sa victoire aux Grammy Awards 2020. Si les photographes Hassan Hajjaj, Ethan James Green et Harley Weir ont signé les trois premières couv' du numéro "Spring Awakening" ("le réveil du printemps"), l’illustratrice russe Nastya Kovtun a réalisé la quatrième couverture, exclusivement digitale – c’est-à-dire qu’elle ne sera pas en kiosques. Un clin d’œil au succès de Vogue Italie qui dévoilait des unes exclusivement illustrées, dans le but de réduire son empreinte carbone en janvier 2020.

Du haut de ses 16 ans et de son univers inspiré par la pop culture, Nastya est officiellement la plus jeune artiste à réaliser une couverture pour Vogue US. Vivant à Chaykovsky, une ville du kraï de Perm (une région située à 1 150 kilomètres à l’est de Moscou), l’artiste n’y a pas cru une seule seconde quand elle a reçu le mail de Vogue lui commandant une illustration pour sa couverture de mars. Le magazine a donc dû lui envoyer une lettre recommandée traduite en russe à domicile pour lui prouver que ce n’était pas une blague.

Publicité

Repérée par Billie Eilish elle-même

Habituée à faire des œuvres "fan art" de ses stars préférées, la Russe a choisi un look printanier pour Billie Eilish, cheveux au vent et robe Louis Vuitton fleurie, pour cette une. Son feed rempli de dessins cartoonesques mais sombres (à l’image de la personnalité drôle et profonde) de Billie Eilish avait donc largement de quoi attirer l’attention de la chanteuse – proche de ses fans –, qui est à l’origine de cette collaboration.

En effet, Billie Eilish elle-même a attiré l’attention de la publication américaine sur le profil de l’artiste russe. Dans une vidéo candide postée sur son compte Instagram, cette dernière se filme, toute fière, dans un miroir avec ses deux dessins qu’elle porte contre son cœur. Cette collaboration nous prouve une fois de plus que le "fan art" n’est pas un sous-genre artistique, faisant bénéficier à Kovtun d’une belle visibilité qui lui promet un bel avenir. Elle cumule désormais plus de 10 000 followers, grâce à Vogue et à quinze photos de ses œuvres fanatiques que Billie Eilish a publiées par le passé, sur son propre compte Instagram.

Publicité

Comme le rapporte The Art Newspaper, Nastya a été abordée depuis par de nombreux tabloïds et médias américains et russes. L’animateur Ivan Ourgant, à la tête d’une des émissions les plus regardées en Russie, l’a d’ailleurs mentionnée dans une chronique. Au média Komsomolskaya Pravda, la dessinatrice a déclaré :

"Il y a un an, j’ai découvert un morceau de Billie [le titre 'Bored' dans la série '13 Reasons Why', ndlr] et je me suis plongée dans son travail. Il s’est avéré qu’elle a connu un succès très jeune. Et j’ai réalisé que je pouvais faire de même, développé et faire quelque chose de grand, malgré mon âge. […]

[Les paroles de Billie Eilish] peuvent vous faire pleurer, vous remplir de bonheur, de colère ou d’anxiété. Billie est une personne simple comme nous tous. Elle ne se positionne pas au-dessus de ses fans, et leur parle comme à des amis. Je n’ai jamais vu rien de similaire. Je n’ai jamais connu quelqu’un qui m’ait autant influencée, moi et mes dessins, qu’elle."

Publicité

Quand on lui parle de son avenir, l’adolescente confie qu’elle n’y a pas encore pensé et qu’elle pense rester dans sa ville pour le moment. "Maintenant, vous pouvez évoluer peu importe l’endroit où vous vivez, parce qu’il y a Internet." À ses côtés, dans les pages du journal, on retrouvera également une illustration de Jesse Mockrin et de Kaylee Yang, une autre artiste – étudiante en médecine – originaire du Michigan, repérée par la superstar.

Publicité

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 06/02/2020

Pour vous :