Susch, Switzerland – July 12, 2015: Bell tower of the church tower near the river Inn

Une collectionneuse a ouvert un musée dédié aux artistes sous-représentés dans les Alpes suisses

Dans un village de 200 habitants, Grażyna Kulczyk a créé un centre d’art inclusif.

Devant un monastère construit en 1157 dans les Alpes suisses, Grażyna Kulczyk a eu un coup de génie. La riche collectionneuse polonaise allait y construire un musée. Après plus d’un an de travaux, le Muzeum Susch a donc ouvert ses portes, à la place des anciens monastère, hospice et bâtiments administratifs qui s’y trouvaient, le 2 janvier 2019.

Publicité

Grażyna Kulczyk est une amoureuse de l’art, et plus particulièrement de l’art contemporain et des mouvements avant-gardistes. Alors qu’elle n’est encore qu’une étudiante en droit, elle commence à rassembler des œuvres polonaises. Au fil du temps, sa collection grandit en même temps que sa volonté de faire profiter ces dernières à un public toujours plus large.

Sa fortune aidant, la collectionneuse essaie de faire rayonner des œuvres qu’elle juge malheureusement peu accessibles au grand public. Elle tente de donner une place privilégiée à ceux que le monde de l’art ne fait pas assez rayonner, en particulier des artistes venant de pays de l’Est et des femmes.

C’est pourquoi la première exposition présentée au Musée Susch, "A Woman Looking at Men Looking at Women" ("Une femme regardant des hommes qui regardent des femmes", ndlr) se donne comme point central l’exploration de "la notion du féminin sous diverses facettes, qu’elles soient sociale, politique ou culturelle" :

Publicité

"Une place exceptionnellement importante de la collection est occupée par des travaux d’artistes femmes. La plupart de mes projets précédents se concentraient sur la promotion et le soutien des initiatives artistiques entreprises par des femmes.

Pour cette première exposition, Kasia [Kasia Redzisz, curatrice de l’exposition, ndlr] a choisi de présenter des travaux de ma collection ou d’ailleurs, qui abordent ces thèmes et explorent le féminin, les corps politiques et les rôles traditionnels des genres", a rapporté Grażyna Kulczyk à Art News.

Les plans de ce nouveau centre d’art, qui occupe plus de 1 500 mètres carrés, ont été imaginés par deux jeunes architectes suisses, Lukas Voellmy et Chasper Schmidlin. Le musée, dont certaines pièces sont enfouies dans la roche, est situé dans un village de seulement 200 habitants. Cela n’était évidemment pas un hasard puisque la passionnée d’art souhaite que la visite de son musée puisse se faire de façon lente et contemplative, détachée du monde extérieur somme toute, comme le précise Artsy. Avec ce nouveau projet, Grażyna Kulczyk souhaite donc mettre en avant de nouvelles têtes et la fraîcheur de leurs œuvres mais aussi faire évoluer l’expérience muséale.

Publicité

Vous pouvez retrouver les informations concernant le Musée Susch ici.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 01/02/2019

Copié

Pour vous :