© Roberto Vannucci

Contre la pollution marine, la sculpture d’une baleine étouffée par des déchets plastiques

Une œuvre qui pointe du doigt une triste réalité.

État des lieux d’urgence sur le plastique, tour d’horizon des alternatives et bonnes pratiques à adopter. #LeplastiqueNonMerci par France Inter et Konbini.

Publicité

Pour sa 144e édition, le carnaval de Viareggio en Toscane a fait l’unanimité avec une œuvre percutante, qui a marqué les esprits de nombreux visiteurs. En effet, la sculpture intitulée Alta Marea, qui signifie "marée haute" en français, met en scène une baleine géante recouverte de divers déchets plastiques, qui l’entravent et l’asphyxient. De sa bouche dégoulinent sacs, bidons et autres bouteilles en plastique.

L’œuvre animatronique est signée Roberto Vannucci, artiste italien qui réalise des sculptures monumentales depuis 1999. Habitué à réaliser des œuvres pour le carnaval, il a déjà décroché la première place du concours annuel avec L’esprit intelligent en 2003 et Une mère célibataire, la Terre, en 2010, œuvre engagée contre racisme. Pour cette édition, l’artiste occupe la troisième place de la compétition organisée par le carnaval, mais au vu de sa viralité sur les réseaux sociaux, on peut aisément dire que l’œuvre a remporté le prix du public.

Publicité

Une création importante, qui nous met face à la réalité et nous oblige à repenser nos manières de consommer. Elle est d’autant plus pertinente qu’elle est exposée durant un carnaval, événement au cours duquel de nombreux déchets sont produits.

Par Lisa Miquet, publié le 27/03/2019

Copié

Pour vous :