© Hella Jongerius

Les tissages géants d'Hella Jongerius prennent leurs quartiers d'été à Paris

La designeuse néerlandaise Hella Jongerius expose ses études sur le tissage à l'espace Lafayette Anticipations.

À Berlin, dans un laboratoire à son nom, la créatrice néerlandaise Hella Jongerius expérimente et analyse les méthodes et symboliques relatives à l’art du tissage. Captivée par les couleurs, les matériaux et les procédés, elle a fait de ce domaine spécifique du textile un véritable objet d’étude sociologique et artistique.

Jusqu’au 8 septembre, la styliste et son équipe investiront les espaces de Lafayette Anticipations, dans le cadre de l’exposition "Entrelacs, une recherche tissée". L’expérience sera évolutive puisqu’au fil de l’été, les visiteurs pourront suivre les processus de création de tissus, de la recherche aux expérimentations d’outils et de matériaux jusqu’au tissage de nouvelles pièces, le long de ces trois mois.

À voir aussi sur Cheese :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

"Étude pour le Space Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

L’impressionnante galerie, située dans le Marais parisien, se fait l’écrin des métiers à tisser délirants imaginés par le "Jongeriuslab". Un monumental métier de 16 mètres de haut (le Space Loom) s’imbrique directement dans la structure faite de plateformes mobiles du bâtiment. Tel une fantasmagorique harpe, le Space Loom transforme les tisseur·euse·s qui s’y frottent en musiciens "jouant d’un instrument immense", précise la galerie : "Petit à petit, les fils de trame forment des sphères, des volumes et des motifs qui se dessinent dans l’espace vertical de la tour."

L’équipe du Jongeriuslab présente également un métier à tisser sans couture (le Seamless Loom), composé de quatre métiers permettant d’explorer le tissage en trois dimensions et de créer, en continu, des "briques textiles tridimensionnelles" – une ou deux par jour, annonce Hella Jongerius, afin de former "un mur, une architecture molle".

Publicité

En parallèle des qualités purement esthétiques et techniques des métiers à tisser, l’exposition a pour but de "provoquer une prise de conscience". En mettant ainsi en valeur l’art du tissage et "tout le processus de création textile", Hella Jongerius remet en perspective nos façons de consommer et, surtout, de jeter. "Entrelacs" tissera ainsi le ludique avec le politique cet été.

"Étude pour le Seamless Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Publicité

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Étude pour le Seamless Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Étude pour le Digital Jacquard", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Seamless Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Étude pour le Space Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Étude pour le Space Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

"Étude pour le Seamless Loom", Jongeriuslab, Berlin. (© Hella Jongerius/Roel van Tour)

L’exposition autour des travaux de Hella Jongerius,"Entrelacs, une recherche tissée", sera visible jusqu’au 8 septembre 2019 à l’espace Lafayette Anticipations (Paris). Entrée libre.

Par Lise Lanot, publié le 11/06/2019

Copié

Pour vous :