Un musée éphémère dédié à Britney Spears a ouvert ses portes

Dix salles, dix ambiances pour entrer dans l'univers de la plus grande pop star des années 2000.

Aux premières notes de "Oops!... I did it again", votre cœur se serre de nostalgie ? Le rendez-vous est donné à Los Angeles, où jusqu’au 26 avril 2020, un musée éphémère vous replonge tout droit dans les années 2000, alors que l'icône de la pop, aka Britney Spears, était au sommet. L’occasion de ressortir le crop top fuchsia et le jean taille basse du placard – sans oublier le piercing au nombril – pour revivre à fond les meilleurs tubes de la star.

Un hymne à la pop culture

Intitulée "The Zone" en référence à l’album In The Zone de l'artiste sorti en 2003, l’installation immersive prend place dans un entrepôt dont la façade a été repeinte en rose et taguée à l’effigie de la chanteuse américaine. L’hymne à la pop culture se poursuit à l’intérieur, avec pas moins de dix salles, dont chacune est dédiée à un clip ou une période de la vie de Britney.

Publicité

Les fans peuvent ainsi fouler la célèbre salle de classe de "...Baby One More Time", découvrir la cabine d’avion de "Toxic" ou encore porter un (faux) python birman, façon Britney sur "I'm a Slave 4 U" aux MTV Video Music Video Awards 2001.

La dépression et l’hospitalisation de l'icône pop – avec sa fameuse apparition crâne rasé, le 16 février 2007 – sont également abordées par le biais d'une chapelle. Nommée "The Temple of Blackout" en écho au cinquième album de Britney, la pièce est plongée dans une atmosphère tamisée, et éclairée par des bougies LED, des cœurs et des fleurs.

Publicité

© The Zone – Britney Spears

Le lieu de culte éphémère a d’ailleurs fait germer quelques idées dans la tête des fans, puisque le musée pop-up aurait reçu pas moins d’une demi-douzaine de demandes de mariage dans la chapelle "Blackout", confiait Jeff Delson, l’un des producteurs de l’exposition, dans les lignes du Los Angeles Times.

Célébrer la jeunesse de Britney Spears

Ouverte depuis le 31 janvier, l’exposition a été conçue dans le but de proposer une réelle expérience immersive au public, qui a de multiples occasions de prendre des selfies dans les célèbres décors. Au terme des dix salles, le parcours se clôture sur une boutique où il est notamment possible de mettre la main sur les tenues iconiques que Britney arbore dans certains de ses clips. La visite, qui dure entre 1h et 1h30, est accessible dès 59 dollars en heure creuse, ou 64 dollars lors des périodes de forte affluence. 

Publicité

© The Zone – Britney Spears

Selon une journaliste du Los Angeles Times qui a pu découvrir le lieu, inutile de s’attendre à un retour détaillé sur l’ensemble de la carrière de la star :

"Il y a des omissions dans la discographie et l'histoire de la vie de Britney – il y a peu de témoignages de son enfance, et aucune mention de l'obscurité qui a englobé une grande partie de son âge adulte. Mais ce n'est pas le sujet ici. Célébrer la jeunesse de Britney et la vôtre, voilà le sujet."

Publicité

Parce que finalement, revivre l'apogée de Britney, c'est aussi – et surtout – se replonger dans nos jeunes années.  

© The Zone – Britney Spears

© The Zone – Britney Spears

Par Pauline Allione, publié le 07/02/2020

Pour vous :