© Gustav Klimt

Un tableau volé de Klimt aurait été retrouvé emmuré dans un musée italien

La galerie Ricci Oddi attend encore une confirmation de l'authenticité du portrait.

Cela faisait près de 23 ans que le Portrait d’une dame était porté disparu. Peint en 1917 par Gustav Klimt, et acquis entre-temps par la galerie d’art moderne Ricci Oddi, cette peinture aurait été retrouvée par hasard par un jardinier ce mardi 10 décembre, dans une cavité d’un musée italien. L’œuvre a d’ailleurs déjà été exposée, dans le passé, au sein de ce musée. La galerie Ricci Oddi attend encore une confirmation de l’authenticité pour crier sa joie.

Le jardinier qui a retrouvé l’œuvre a expliqué au journal La Repubblica qu’il était en train de nettoyer la surface de la façade du musée quand il a aperçu une tôle métallique cachant un sac contenant la peinture volée. Jonathan Papamerenghi, responsable culturel à la mairie de Piacenza, a déclaré : 

Publicité

"Si les découvertes confirment l’authenticité du tableau, ce serait une découverte sensationnelle et nous serions prêts à l’exposer dans la galerie dès janvier. Nous parlons de la peinture volée la plus recherchée au monde après 'La Nativité avec saint François et saint Laurent' de Caravage [dérobée en 1969 à Palerme]."

Gustav Klimt, "Portrait d’une dame", 1917.

Estimée à environ 60 millions d’euros, le portrait devrait gagner en valeur grâce à cette histoire d’enlèvement mystérieux qui remonte à 1997. À cette époque, la galerie Ricci Oddi préparait une exposition entière dédiée à cette œuvre. La police de Piacenza était convaincue que le tableau avait été dérobé par quelqu’un du staff ayant accès aux collections.

Publicité

Le site Artsy rapporte qu’un étudiant en art avait découvert une autre peinture cachée sous la dame figurant sur le portrait. Sa dimension unique n’a depuis jamais été questionnée et elle est devenue une des dames les plus recherchées dans l’histoire des peintures volées. 

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 13/12/2019

Pour vous :