© Patrick Shearn

Une gigantesque installation flottante marque les 30 ans de la chute du mur de Berlin

L'artiste Patrick Shearn a créé pour l'occasion "Visions in Motion", une œuvre ondulante longue de 137 mètres.

Le 9 novembre 1989, sous la pression du nombre croissant de citoyen·ne·s présent·e·s lors de manifestations pacifiques, le mur de Berlin tombait. En l’honneur de trente années de réunification, l’association allemande Kulturprojekte Berlin (chargée de projets culturels dans la capitale) a demandé à l’artiste Patrick Shearn de réaliser spécialement pour l’occasion une de ses installations cinétiques grandioses qu’il appelle ses "skynets", des "filets du ciel" en quelque sorte.

Du 4 au 10 novembre dernier, Visions in Motion, son œuvre – longue de 137 mètres et occupant près de 1 860 mètres carrés – se déployait en face de la porte de Brandebourg, là où se dressait, 28 ans durant, le mur séparant la République démocratique allemande de la République fédérale allemande.

Publicité

© Patrick Shearn

La forme rectangulaire de l’installation agissait comme un écho au mur de Berlin tout en ajoutant un symbole d'"envol", et non plus une "impénétrable et lourde frontière", précise le site du collectif de l’artiste, Poetic Kinetics.

120 000 morceaux de tissus colorés, 2 900 mètres de corde et 1 250 nœuds ont été nécessaires pour mettre en place cette œuvre ondulant en bloc au gré du vent. 30 000 des morceaux de tissus étaient agrémentés de messages rédigés par des citoyen·ne·s allemand·e·s, mais aussi des résident·e·s de Los Angeles (ville jumelée à Berlin) et d’autres villes du monde.

Publicité

Cette multitude de mots d’espoir, note le site Colossal, rappelait ainsi les bannières brandies par les manifestant·e·s lors de la Wende, cette période de transition pacifique de la fin des années 1980. Pendant une semaine, des milliers de bouts de tissus remuant à l’unisson tentaient d’instiller, au milieu de divisions politiques et de la montée de l’extrême droite à travers l’Europe, une vague d’espoir pour le futur, basée sur le passé.

© Patrick Shearn

© Patrick Shearn

Publicité

© Patrick Shearn

© Patrick Shearn

© Patrick Shearn

Publicité

Vous pouvez retrouver le travail de Patrick Shearn et de son collectif Poetic Kinetics sur leur site et sur leur compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 18/11/2019

Copié

Pour vous :