© Nickolas Muray

Une grande rétrospective à la gloire de Frida Kahlo verra le jour en 2020

L'exposition fait la part belle au lien entre la vie et la carrière de la peintre mexicaine.

Bientôt 70 ans après sa mort, l’empreinte laissée par Frida Kahlo sur le monde de l’art ne tarit pas. Célébrée pour ses œuvres surréalistes, pour son militantisme en faveur de l’émancipation des femmes et de la liberté du peuple mexicain, la peintre mexicaine est également connue pour son histoire tragique.

En effet, déjà atteinte d’une poliomyélite – qui atrophie son pied vers l’âge de 6 ans –, elle subit un accident de voiture à l’adolescence qui la contraint à rester alitée de longs mois. Ces événements la poussent à se mettre à la peinture de façon autodidacte. Plus tard, ses multiples fausses couches finiront d’inspirer nombre de ses autoportraits.

Publicité

"La Colonne brisée", 1944. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

Le musée d’art Cleve Carney, situé à Chicago, a décidé de fêter sa réouverture en juin 2020, après leurs travaux, avec une grande rétrospective dédiée au travail de l’artiste. Pour l’occasion, le musée mexicain Dolores Olmedo a prêté au centre artistique américain 26 travaux originaux de Frida Kahlo. Les œuvres choisies présentent la plupart des thèmes chers à la peintre, notamment l’identité, la conscience politique, la sexualité et la mort, visibles à travers des autoportraits aux couleurs souvent sombres.

Le travail de Frida Kahlo étant directement et intimement lié à sa vie et à son histoire personnelle, le musée présentera, aux côtés des œuvres originales, une frise chronologique multimédia présentant "des reproductions de ses habits, plus de 100 photographies de sa vie, une aire dédiée aux enfants et un jardin poétique […] permettant au public d’appréhender la vie et le travail de Kahlo à travers différents contextes" :

Publicité

"Les travaux réunis dans cette collection dressent une carte de la vie et de la carrière exceptionnelles de Frida Kahlo. Kahlo et son travail sont indissociables l’un de l’autre. C’est pourquoi on ressent tant sa présence dans chaque pièce de l’exposition. Pour le public, avoir l’opportunité de ressentir la vie et l’œuvre de Kahlo dans la scénographie intime et unique imaginée par le musée Cleve Carney sera une expérience inoubliable", résume le directeur du musée et responsable de la curation de l’exposition, Justin Witte.

En attendant l’ouverture de l’exposition, le 1er juin 2020, une série d’événements est organisée en lien avec celle-ci. En février se produira par exemple, le Ballet Folclórico de Mexico tandis qu’en avril, ce seront des concerts philharmoniques qui rendront hommage à l’artiste. En septembre dernier, le "Frida Fest" avait ouvert les festivités de cet hommage intemporel.

"Frida pensive", vers 1950. (© Hulton Archive/Getty Images)

Publicité

"Autoportrait avec un petit singe", 1945. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

"Portrait d'Alicia Galant", 1927. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

"Portrait de Luther Burbank", 1931. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

Publicité

"Portrait de la Doña Rosita Morillo", 1944. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

"Le bus", 1929. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

"Le Masque", 1945. (© Frida Kahlo/Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, Mexico)

"Frida Kahlo sur un banc blanc", New York, 1939. (© Nickolas Muray)

Les informations concernant "Frida Kahlo 2020" sont à retrouver sur le site du musée Cleve Carney.

Par Lise Lanot, publié le 09/12/2019

Pour vous :