© Eric Terrade/Unsplash

Le rocambolesque vol de la Joconde débarque au cinéma, sous la réalisation de Jodie Foster

Il y a un siècle, "La Joconde" s'entourait d'une aura mythique après avoir disparu pendant deux ans.

Les raisons derrière le renom de La Joconde sont assez sibyllines. Pourquoi ce tableau de Léonard de Vinci, à la technique remarquable mais pas révolutionnaire, a-t-il acquis ce statut de mythe ? D’aucuns louent le sourire si énigmatique de la modèle, ainsi que son regard qui suit le public où qu’il se déplace. Cependant, l’aura de la peinture proviendrait également de son histoire rocambolesque, qu’il s’agisse du mystère entourant l’identité de Mona Lisa – il s’est murmuré qu’elle était en fait un homme travesti et qu’elle avait la syphilis – ou de son vol, en 1911.

Il y a plus d’un siècle, le célèbre tableau disparaissait du Louvre. Restée aux abonnés absents deux ans durant, la toile fait couler énormément d’encre, acquérant ainsi une immense notoriété. L’histoire de ce vol a été racontée à l’écrit mais jamais encore à l’écran. Ce sera bientôt chose faite puisque l’actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster sera bientôt aux commandes d’une adaptation de The Day They Stole The Mona Lisa ["Le Jour où ils ont volé Mona Lisa", ndlr], roman publié par l’écrivain américain Seymour Reit en 1981.

Publicité

© Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic/Getty Images

Suivant le fil du livre, le film de Jodie Foster devrait revenir sur ce lundi matin de l’année 1911, lorsqu’un dénommé Vincenzo Peruggia, bien décidé à voir Mona Lisa retourner dans son Italie natale, s’est infiltré au sein du Louvre, se faisant apparemment passer pour un employé du musée. Une fois la galerie vide, Vincenzo Perrugia a décroché la toile, l’a enveloppée dans un linge et a quitté le bâtiment, son butin sous le bras.

Après deux années passées en possession du tableau, Vincenzo Peruggia a tenté de "rendre" le tableau à son propriétaire original, le collectionneur Alfredo Geri, qui s’est empressé d’alerter la police. Peruggia a passé six mois en prison pour les faits commis, créant ainsi sans le savoir une histoire légendaire autour de La Joconde. Jeffrey Soros, le producteur du film, a révélé : 

Publicité

"Cela a eu lieu en 1911 et c’est grâce à cette affaire que 'La Joconde' est devenue aussi populaire. Bill Wheeler écrit un nouveau script que Jodie Foster va réaliser. C’est dans la même veine qu’un film comme 'L’Affaire Thomas Crown' […]. C’est une histoire amusante, le crime lui-même n’est pas très sophistiqué. Notre histoire mêle réalité et fiction, on va se concentrer sur les personnages qui organisent le vol."

L’intrigue du film, un gros coup orchestré au sein du Louvre au XXe siècle, pourrait permettre l’élaboration d’un long-métrage palpitant. L’attente sera cependant longue, le film n’étant qu’au stade du scénario.

À lire également -> "L’hypothèse de la syphilis remise au goût du jour pour éclaircir le mystère de Mona Lisa"

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 03/02/2020

Pour vous :