Avec des Lego colorés, Jan Vormann répare les murs abîmés du monde entier

Une initiative qui rend l’espace public plus joyeux.

© Jan Vormann

Si enfant, vous avez joué de nombreuses heures avec des Lego, vous allez pouvoir renouer avec cette passion nostalgique grâce à Jan Vormann. En effet, depuis 2007, l’artiste berlinois mène Dispatchwork, un projet qui consiste à combler les trous des façades de bâtiments du monde entier à l’aide de ces célèbres briques colorées. De New York à Taipei en passant par Toulouse, l’artiste a réparé de nombreuses façades et autres murets délabrés avec sa méthode ludique.

Toutefois, loin de s’approprier ce procédé, l’artiste a décidé de lancer un site Web pour inviter toutes les personnes intéressées par le projet à y participer, et ce où ils le souhaitent. Il définit alors son initiative comme un "jeu multijoueur" et écrit :

"C’est plus qu’une intervention faite par les mains d’un seul artiste : des centaines de passionné·e·s agissent au grand jour pour réclamer à juste titre leur part de l’espace public.

Ensemble, nous avons infiltré le patrimoine culturel, les façades et les fortifications. Des chalets aux gratte-ciel, Dispatchwork a scellé, réparé des fissures et rendu le gris des paysages urbains plus coloré et plus humain."

Une manière ludique d’appréhender l’art, de se réapproprier l’espace public et de participer à un projet artistique global. Si le projet vous séduit, n’hésitez pas à le rejoindre et à apporter votre pierre (colorée) à l’édifice dans votre ville !

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

© Jan Vormann

Vous pouvez retrouver le travail de Jan Vormann sur son site personnel et son compte Instagram.

Par Lisa Miquet, publié le 05/10/2018