© Jabin Botsford/The Washington Post/Getty Images

Après les récentes fusillades, une image de Trump à un mariage choque les internautes

Sur les réseaux, le président américain a reçu de violentes critiques de la part d'anonymes et de célébrités.

La première semaine d’août s’est révélée particulièrement tragique pour les États-Unis. Samedi dernier, un peu avant 11 heures du matin, un terroriste de 21 ans, Patrick Crusius, abat 22 personnes et en blesse une vingtaine d’autres dans un supermarché d’El Paso, au Texas. Ce crime haineux, qui ciblait les personnes d’origine hispanique, serait le plus meurtrier de l’année aux États-Unis.

Quelques heures plus tard, un autre terroriste, Connor Betts, ouvre le feu dans la ville de Dayton, dans l’Ohio. Il tue neuf personnes avant d’être abattu par la police. Une semaine avant, c’était deux enfants et un adulte qui succombaient aux balles tirées par un jeune homme de 19 ans.

Publicité

En quelques jours, plus de 30 personnes sont décédées par balle aux États-Unis. Le pays est en deuil et de nombreuses célébrités et anonymes ont partagé leurs condoléances et leur peine sur la Toile. Après quelques mots de circonstance sur ses réseaux, le président Donald Trump a fait l’objet d’un tollé sur Internet lorsqu’une image de lui en train d’applaudir à un mariage est apparue sur Instagram.

Publicité

"@donaldtrump_2020 a rejoint Alyssa + Alexander au @trumpgolfbedminster pour fêter leur mariage."

Alors qu’une ambiance funèbre planait dans les médias et au sein de la population, le président a en effet décidé de faire un tour à la réception d’un couple qui célébrait son mariage dans l’un des clubs de golf qu’il possède dans le New Jersey. Accusé de se détendre et de ne pas se préoccuper du deuil national, le chef d’État a reçu de vives critiques de la part des utilisateur·rice·s d’Instagram.

Publicité

Commentaire posté sous la publication Instagram montrant Donald Trump à un mariage, quelques heures après la fusillade d’El Paso : "Au moins il prenait du bon temps pendant que plusieurs massacres avaient lieu."

Commentaire posté sous la publication Instagram montrant Donald Trump à un mariage, quelques heures après la fusillade d’El Paso : "Ce n’est pas comme s’il y avait des fusillades ayant lieu au même moment qui auraient PU le toucher. Twitler [sic] a besoin de sa dose de narcissisme quotidienne. Il faut vraiment être idiot pour vouloir qu’assiste à son mariage un horrible raciste, une #MarionnetteDePoutine, un escroc expert en faillites qui ne paie pas ses impôts, a évité son service militaire, a un faux diplôme et a tenté d’arnaquer des gens avec des vitamines non homologuées."

Commentaire posté sous la publication Instagram montrant Donald Trump à un mariage, quelques heures après la fusillade d’El Paso : "'29 personnes viennent de mourir mais allons nous incruster à un mariage au hasard pour voler la vedette à un couple vivant le jour le plus important de sa vie', pensa Trump."

Publicité

Ce n’est que le lendemain de ces tragédies que Donald Trump s’est enfin exprimé à la télévision. Une attente jugée beaucoup trop longue, notamment après la publication de la fameuse photo. Lors de cette allocution, il a commencé par condamner "le racisme, la bigoterie et la suprématie blanche" avant d’élaborer la théorie bien connue des lobbies pro-armes à feu selon laquelle le problème derrière les fusillades est la maladie mentale et pas la régulation des armes : "C’est la haine et la maladie mentale qui tirent, pas le pistolet", a-t-il affirmé.

Les réseaux comme arme politique

Après un déchaînement des internautes contre le président, plusieurs célébrités ont utilisé leurs présence numérique – suivies par des centaines de milliers de personnes – pour critiquer la politique de Trump, à l’instar de Rihanna et de Cardi B, précisent Les Inrocks.

Tweet de Donald Trump : "La tuerie ayant eu lieu aujourd’hui à El Paso n’était pas seulement tragique, c’était un acte de lâcheté. Je sais que je m’aligne avec tous ceux qui, dans ce pays, condamnent cet acte odieux. Il n’y a aucune raison ou excuse qui justifiera un jour le meurtre d’innocents…"

Légende de Rihanna : "Euh… Donald, je crois que tu as mal orthographié 'terrorisme' ! Ton pays a eu deux attaques terroristes l’une après l’autre, à seulement quelques heures d’intervalle, causant la mort de presque 30 innocents. Et ce juste après une énième attaque terroriste en Californie, où un terroriste a pu LÉGALEMENT acheter un fusil d’assaut (AK-47) à Las Vegas avant de se rendre à un festival culinaire californien où il a tué six personnes dont un nourrisson !

Imaginez un monde où il est plus facile de se procurer un AK-47 qu’un VISA !

Imaginez un monde où on construit un mur pour garder les terroristes À L’INTÉRIEUR DES ÉTATS-UNIS !!! Toutes mes prières et mes plus sincères condoléances aux familles et proches des victimes ainsi que les communautés touchées et traumatisées au Texas, en Californie et dans l’Ohio ! Je suis profondément désolée ! Personne ne mérite de mourir comme ça ! PERSONNE !"

Lundi 5 août, l’ancien président des États-Unis s’est également fendu d’un communiqué appelant à durcir les lois sur les armes à feu. Si les réseaux sont en émoi, pas sûr que celui-ci imprègne Donald Trump et le puissant lobby des armes états-unien. Les seules paroles de Donald Trump en faveur d’un tel durcissement ont immédiatement été rattachées à un durcissement des frontières et des réformes migratoires.

Par Lise Lanot, publié le 07/08/2019

Copié

Pour vous :