Cette photo de Baby Yoda et George Lucas va illuminer votre journée

C'est le truc le plus mignon vu sur Twitter depuis un bail.

Quand le papa de Star Wars rencontre le bébé de The Mandalorian, ça donne ça. Une rencontre au sommet immortalisée par ce cliché, posté par le showrunner de la série Jon Favreau sur son compte Twitter. L’image est floue, mais le moment est tellement légendaire qu’aucun commentaire n’est nécessaire.

George Lucas, le créateur de la franchise Star Wars et des studios Lucasfilm, a joué les papas poules avec la créature qui a volé la vedette à Mando. Une marionnette qui a fait craquer les fans de The Mandalorian lors du lancement de la série sur Disney+ en novembre dernier, mais qu’il ne vaut mieux pas laisser tomber par terre…

Publicité

Dans une récente interview pour Entertainment Weekly, Adam Pally (The Mindy Project), qui interprétait un Stormtrooper dans le final, a révélé que Baby Yoda coûtait la modique somme de 5 millions de dollars. Ça fait cher la bestiole, si mignonne soit-elle.

L’acteur partageait une scène plutôt drôle avec Jason Sudeikis (Horrible Bosses) où les deux soldats de l’Empire, à dos de motos, doivent livrer Baby Yoda à leur supérieur, Moff Gideon (incarné par Giancarlo Esposito). Transporté dans un sac, le petit ne se laisse pas faire et mord l’un des deux Stormtroopers, qui le frappe en retour. Une séquence d’une violence insoutenable… Adam Pally a ainsi confié qu’ils avaient pour instruction de faire semblant et d’y aller mollo : 

Publicité

"Je me souviens qu’à la première prise, quand je l’ai tapé, ils ont dit de couper, et Jon [Favreau, ndlr], qui regardait sur un écran depuis son bureau, est descendu et a dit : 'Je veux juste te faire savoir que Baby Yoda est le héros, et qu’il coûte genre 5 millions de dollars. Je veux que tu te souviennes de ça quand tu le frapperas.'"

On ignore dans quel contexte a été prise la photo – probablement sur le tournage de la saison 2 de The Mandalorian qui a débuté en novembre dernier –, mais on espère que George Lucas a pris grand soin de Baby Yoda. La moindre atteinte à sa petite personne pourrait créer des émeutes.

Par Delphine Rivet, publié le 20/01/2020

Pour vous :