© Positravelty

Ce couple d’instagrameurs fait polémique en se mettant en danger pour des likes

De Kuta à Ubud, on fait les foufous mais ça ne plaît pas à tout le monde.

Kelly Castille et Kody Workman sont un couple d’instagrameurs qui abreuve quasi quotidiennement leurs dizaines de milliers d’abonné·e·s de leur vie de vacanciers beaux, bronzés et en perpétuelle goguette. Plongées en eau turquoise, figures d’accrosport dans de majestueuses cascades et jetés de cheveux nonchalants dans des piscines de luxueux hôtels, leur feed ne déroge pas tellement aux codes employés par les autres voyageurs stars du réseau dédié à l’image.

Si le couple suscite en général un mélange d’admiration et de jalousie dans le cœur de ses followers, Kelly et Kody les ont particulièrement agacés début avril en publiant une image clairement dangereuse. On y voit Kody dans une piscine à débordement tenir sa compagne, qui pend dans le vide, dans la ville d’Ubud, à Bali.

Publicité

La photographie a rapidement amassé plus de 20 000 likes, quasiment le double de leur moyenne habituelle. Cependant, les commentaires sont loin d’être dithyrambiques. Les internautes s’insurgent plutôt face à ce qu’ils voient comme un flagrant délit d’irresponsabilité, puisque dans leur course effrénée aux likes les deux tourtereaux donneraient de mauvaises idées aux aspirant·e·s instagrameur·se·s. Cette histoire nous rappelle la polémique autour de Viktoria Odintsova, survenue en 2017, qui s’était également suspendue dans le vide pour quelques likes.

Devant l’avalanche de (mauvaise) publicité engendrée par la publication, Kody Workman s’est justifié auprès de quelques médias, à l’instar d’Insider, dévoilant que la mise en scène était une idée de Kelly Castille et qu’il y avait en fait une autre piscine située en contrebas, dans laquelle la jeune femme aurait pu plonger si son acolyte l’avait malencontreusement lâchée.

Publicité

La photo aurait été coupée "pour accroître la dimension dramatique" de la situation. Un résultat atteint au vu de l’émoi entraîné par l’image.

À lire -> Des hordes d’instagrameurs détruisent un champ de coquelicots en Californie

Par Lise Lanot, publié le 16/04/2019

Copié

Pour vous :