© Charles/Unsplash

Une développeuse travaille sur une intelligence artificielle qui bloque les dick pics

Pour entraîner son algorithme, la chercheuse a lancé un appel aux nudes.

"Envoyez des nudes pour la science", annonce en description le compte Twitter showYoDiq. Si cela peut ressembler à une blague, la démarche de Kelsey Bressler, développeuse web âgée de 28 ans, est tout à fait sérieuse.

Lasse de recevoir des dick pics non consenties, elle a décidé de créer une intelligence artificielle pour censurer ces photos. Concrètement, elle espère que son filtre parviendra à empêcher 95 % des images sexuellement explicites d’atteindre la boîte de réception du destinataire.

Publicité

Lutter contre le harcèlement sexuel en ligne

Publicité

Qu’elles arrivent dans les DM sur Twitter, sur Tinder ou même via AirDrop, les dick pics non désirées ne sont ni plus ni moins que du harcèlement sexuel en ligne. "C’est une violation… Ils ne font que vous forcer la main", déplore Kelsey Bressler dans les lignes du Guardian. Une violation subie par 53 % des femmes ayant entre 18 et 23 ans, d’après une étude sur le cyber-harcèlement menée en Amérique par le Pew Research Study en 2017.

Partant de ce constat, la développeuse a créé un compte Twitter spécialement dédié à l’entraînement de son intelligence artificielle, sur lequel elle invite les hommes majeurs, et qui le souhaitent, à lui envoyer des photos de leur sexe. Elle rapporte ensuite régulièrement les résultats de son expérimentation, c’est-à-dire le nombre d’images NSFW reçues, et le nombre d’images bloquées. Pour participer à construire un Internet plus sûr, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Par Pauline Allione, publié le 23/10/2019

Copié

Pour vous :