En images : revivez le spectacle grandiose de la super-Lune

Pour celles et ceux qui ne tiendront pas dix ans avant la prochaine éclipse, voici un aperçu de celle qui nous a ravis dans la nuit de dimanche à lundi.

Entre environ 5 heures 40 et 6 heures 40 hier matin, les quelques chanceux lève-tôt, insomniaques ou amateurs d’astronomie de la métropole ont eu la chance, sous un ciel froid mais dégagé, d’observer un phénomène qui ne se reproduira pas avant 2029 : une super-Lune.

Publicité

Sous ce nom, certes un peu aguicheur, se cache un phénomène somme toute pas si compliqué. Cette nuit, nous étions en présence d’une lune pleine qui s’est retrouvée au point le plus proche de notre planète. Lors de cette éclipse totale, le satellite "passe dans le cône d’ombre de la Terre au point de s’y retrouver totalement immergé", précise Le Figaro. Cependant, la Lune ne disparaît pas totalement puisqu’elle continue à "refléter un peu de lumière sur sa partie sombre". Si elle est moins brillante, elle se teinte d’une couleur rouge orangé qui lui vaut parfois aussi le surnom de "Lune de sang". Cette ombre rousse provient du rayonnement de notre atmosphère.

Cette éclipse était visible depuis l’Europe de l’Ouest et le continent américain. De nombreux aficionados d’astronomie et amoureux de la photo en ont profité pour immortaliser cet instant particulier du ciel. Capturée depuis des espaces ruraux ou urbains, cette "Super Moon" a fait le tour des réseaux et a bien éclipsé (c’est le cas de le dire) les autres publications.

En Amérique du Nord, les grands parcs de l’ouest des États-Unis et du Canada ont favorisé les mises en scène spectaculaires de l’éclipse. Time lapses, montages ou images prises sur le vif, les photographes s’en sont donné à cœur joie en ce début 2019.

Publicité

Publicité

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 22/01/2019

Copié

Pour vous :