© Rianne Meijer

Avec humour, cette influenceuse dévoile les coulisses de ses photos Insta

Une dose d’autodérision qui est largement bienvenue sur le réseau social aux mille diktats.

Aux premiers abords, le compte Instagram de Rianne Meijer est typique de celui d’une influenceuse : des poses avantageuses, une chevelure parfaitement maîtrisée, des fringues qui donnent envie de renouveler sa garde-robe et des paysages trop souvent paradisiaques. Mais en y regardant de plus près, on comprend que l’instagrameuse amstellodamoise ne se prend pas vraiment au sérieux.

© Rianne Meijer

Publicité

En faisant défiler les carrousels Insta, on découvre – avec soulagement – que Rianne Meijer est en fait une fille "normale". De façon décomplexée et avec humour, la Néerlandaise dévoile régulièrement à ses 418 000 abonné·e·s les coulisses de ses clichés parfaits en publiant les images qui l’avantagent le moins : un double menton, les yeux froncés à cause du soleil, les cheveux ébouriffés par le vent…

On comprend ainsi à quel point la photo parfaite est millimétrée, et dépend de plusieurs critères comme l’angle, la pose, la luminosité et la retouche photo. C’est en regardant les images inutilisées d’un shooting réalisé à Berlin que la mannequin a eu l’idée de dévoiler cet aspect de son travail.

"J’ai décidé de les partager car il me semblait injuste de ne montrer que les images 'parfaites'. Et je me suis dit que cela pourrait aider certaines personnes à se sentir mieux dans leur peau. J’espère que lorsque les gens verront des images parfaites de jolies filles et commenceront à se sentir inquiets, ils penseront aux messages que j’ai publiés et se rappelleront que ces images ne sont jamais aussi parfaites qu’elles en ont l’air", a déclaré Rianne Meijer à My Modern Met.

Publicité

Les réactions des internautes l’ont confirmé : en fissurant l’injonction à la perfection qui règne sur Insta, l’influenceuse fait baisser la pression. Et ça fait du bien.

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

Publicité

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

Publicité

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

© Rianne Meijer

Par Pauline Allione, publié le 18/09/2019

Copié

Pour vous :