© Michael Tran/Getty Images

Avec une photo sans filtre, Jameela Jamil prône l’acceptation de la cellulite (et de soi)

Fidèle à elle-même, l'actrice de "The Good Place" continue de promouvoir le body positivisme en revendiquant ses "imperfections".

À l’ère du tout digital où la moindre anomalie physique peut être gommée en un seul coup de brosse sur Photoshop, les mannequins et actrices hollywoodiennes n’ont jamais paru aussi parfaites. Enfin ça, c’est surtout en surface, puisqu’elles ne sont évidemment pas exemptes de cellulite, par exemple, comme nous le prouve l’actrice engagée Jameela Jamil.

Après avoir fait des vergetures son combat plus tôt dans l’année, la comédienne – connue pour incarner la pétillante Tahani dans The Good Place – s’exprime à nouveau sur une thématique qui lui tient à cœur. Trop souvent qualifiée de disgracieuse, la cellulite reste un tabou dans notre société occidentale qu’un grand nombre de femmes s’efforcent de camoufler. Le hic, c’est que Jameela Jamil en a sa claque des diktats, et elle le prouve dans un post inspirant sur son compte Instagram.

Publicité

"Aime le moindre centimètre de peau, même les parties que les gens jugent mauvaises", déclare-t-elle en légende de sa photo, où on l’aperçoit assise, portant une robe courte qui dévoile la cellulite de ses cuisses. "Elles ne sont pas mauvaises, elles sont putain de normales. Elles sont humaines. Remercie ton corps aujourd’hui. C’est ton ami. Qu’importe ce que la mode ou le cinéma te disent." Encore une fois, on ne peut qu’acclamer la prise de position catégorique de Jameela Jamil, fervente supportrice de l’amour-propre sous toutes ses formes.

Par Florian Ques, publié le 07/06/2019

Copié

Pour vous :