© Facetune

L'application Facetune, le Photoshop des nuls, vient d'engranger masse de pognon

L'entreprise israélienne a récemment levé 135 millions de dollars.

L’écosystème des selfies et des influenceur·se·s vient de hisser un peu plus haut sur le podium un nouveau winner : Facetune. L’appli permet de retoucher ses photos "à la première personne" en toute simplicité – bien plus qu’avec Photoshop – pour être un peu plus beau, un peu plus attirant, et donc un peu plus liké.

Comme nous l’apprend TechCrunch, l’entreprise mère israélienne, Lightricks, vient de lever 135 millions de dollars (lors d’un troisième round) valorisant cette déjà championne un peu plus championne à 1 milliard de dollars. Une licorne toute fraîche, donc.

Publicité

Cela signifie que Facetune, qui a rendu bon nombre de ses fonctionnalités payantes avec Facetune 2, continue de séduire les masses (10 millions de téléchargements sur l’Android Market) malgré la concurrence et l’abandon d’un modèle gratuit.

L’appli ne semble pas freinée, non plus, par les controverses plus profondes et plus métaphysiques autour de l’obsession de notre époque pour la retouche d’image. Début 2018, The Guardian esquissait la généalogie des critiques, mentionnant notamment un tweet historique de la mannequin Christine Teigen.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 01/08/2019

Copié

Pour vous :