© @SUP_novosibirsk

featuredImage

Les instagrameurs l'adorent, mais ce "lac" russe turquoise est en fait toxique

Surnommé "les Maldives en Sibérie", cet endroit paradisiaque est en fait dangereux pour les locaux et les touristes.

Les instagrameur·se·s raffolent des lacs turquoise pour leurs photos outdoor, quitte à se mettre en danger. Un lac en Russie remporte particulièrement l’adhésion des influenceur·se·s.

Situé près de la ville de Novossibirsk, ce "lac" russe qu’on surnomme "les Maldives en Sibérie" est en fait la propriété d’une centrale électrique qui fonctionne au charbon. Les cendres du matériau sont ensuite rejetées, et si l’eau a cette couleur surréaliste, c’est à cause de la présence d’oxyde de métal et de sels de calcium.

La centrale – la plus grande de la région – a été construite dans les années 1970 et, le mois dernier, la Siberian Generating Company a appelé les visiteur·euse·s du site à ne surtout pas boire l’eau, à ne pas se baigner dedans ni même à entrer en contact avec. L’usine a cependant réfuté les risques de radiation.

Mais ce n’est pas le seul danger : le fond du lac est tellement vaseux qu’il peut être impossible d’en ressortir. Pourtant, l’étendue d’eau a droit à son propre compte de fans sur Instagram et une entreprise continue de proposer des balades en paddle.

Ces instagrameur·se·s, touristes ou locaux, qui pensent se baigner dans une eau turquoise sublime et transparente sont en réalité littéralement en train de se baigner dans une décharge industrielle. Bien joué.

Par Apolline Bazin, publié le 12/07/2019

Copié