© Deutsche Bahn

Les lieux les plus instagrammables version low cost

L'entreprise ferroviaire allemande Deutsche Bahn a augmenté ses revenus de 24 % grâce à une campagne destinée aux instagrameurs.

Afin de promouvoir le tourisme national et d’augmenter sa visibilité, la Deutsche Bahn, entreprise ferroviaire publique allemande, a eu la fine idée de passer par Instagram. Consciente du fait que les nombreux utilisateur·rice·s de la plateforme dédiée à l’image profitent de leurs vacances pour partir à la chasse au meilleur cliché et faire grimper le nombre de likes sur leurs publications, la DB a publié une campagne pour montrer à quel point les paysages allemands sont, eux aussi, instagrammables.

Pour ce faire, l’agence de publicité en charge de la campagne – avec le concours de Getty Images – est partie à la recherche de tous les lieux allemands ressemblant aux vues les plus postées et taguées sur les réseaux à l’échelle internationale.

Publicité

Ont ainsi été trouvés des équivalents au célèbre Horseshoe Bend de l’ouest des États-Unis, à la gare new-yorkaise de Grand Central Terminal, aux plages de Malibu, aux étroites habitations amstellodamoises ou encore à la ligne d’horizon de Kuala Lumpur.

Publicité

Une campagne personnalisée

Avec la collaboration de deux instagrammeuses et par des montages photo réussis, la Deutsche Bahn a souhaité prouver aux 72 % d’Allemands qui voyagent à l’étranger pour leurs vacances que leur propre pays valait également le détour.

La campagne était d’autant plus soignée qu’elle était personnalisée. Grâce à la géolocalisation et à Google Search, les publicités indiquaient les différences de prix entre les paysages internationaux et leurs répliques allemandes depuis l’aéroport ou la station de train la plus proche des utilisateur·rice·s.

Publicité

En plus de ces comparatifs, la Deutsche Bahn n’a évidemment pas manqué de préciser toutes ses offres d’abonnement. Selon le site Contagious, la société de train aurait augmenté de 24 % ses revenus grâce à cette campagne tout ce qu’il y a de plus moderne.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 08/08/2019

Copié

Pour vous :