© Paper Magazine

L'influenceuse Instagram parfaite ressemblerait à ça

Paper Magazine a synthétisé les critères de beauté des 100 personnes les plus suivies sur le réseau social.

Si Instagram est le royaume des influenceuses et influenceurs, qui pourrait en être la reine ? À quoi ressemble l’influenceuse parfaite que tout le monde likerait ? Paper Magazine a créé le visage idéal selon Instagram, en synthétisant les profils des 100 personnes les plus suivies du réseau social. Le résultat n’est pas très étonnant puisqu’il ne s’éloigne pas vraiment des critères de beauté dominants des sociétés occidentales.

(© Paper Magazine)

Publicité

Tout d’abord, cette personne idéale est une femme (de toute façon, ce sont surtout les profils féminins qui occupent les places du top 100 des influenceurs). Elle est également blanche, jeune et Américaine.

Pour arriver à ce résultat, l’infographiste Nicolas Rapp a pris en compte plusieurs critères, comme l’âge, l’origine géographique, l’ethnicité, les thèmes abordés par le compte et même les signes astrologiques, en excluant toutefois tous les influenceur·se·s qui sont devenu·e·s célèbres en dehors d’Instagram – exit donc les stars de la chanson ou de la téléréalité, les viners et autres youtubeur·se·s.

Los Angeles, capitale de l’influence

Les jeunes femmes blanches américaines dominent ce top 100 et la plupart ont pour intérêts principaux la beauté, la mode et le mannequinat. Quant à l’origine géographique, on remarque que que plus d'un tiers de ces influenceur·se·s vivent à Los Angeles. Paper Magazine précise tout de même que le Brésil est notamment bien classé dans la liste.

Publicité

L’influenceuse la plus suivie est Huda Kattan (@hudabeauty), avec 36 millions de followers qui regardent ses vidéos et photos de make-up. Dans la liste des plus suivi·e·s, on retrouve aussi le joueur de poker Dan Bilzerian (@danbilzerian), dont le compte tourne autour de ses muscles et d’images de femmes dénudées, ou encore l’actrice vénézuélienne Lele Pons (@lelepons). Pour faire un placement de produit avec l’un·e de ses super-influenceur·se·s, une marque doit débourser au moins 20 000 dollars.

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 12/08/2019

Copié

Pour vous :