Pour sa dernière couv', le Time transforme Donald Trump en émoji pêche

Quand l'éventuel impeachment du chef d'État divise le pays.

Le Time ne cesse de frapper fort avec ses unes mythiques qui rebondissent en permanence sur l’actualité. Après avoir décidé de faire fusionner les visages de Trump et Poutine en juillet dernier, l’équipe du magazine a cette fois-ci fait appel à l’illustrateur Edel Rodriguez pour transformer le dirigeant en… pêche.

Publicité

Cette transformation peut laisser place à plusieurs interprétations : non seulement, elle se moque du teint orangé du président américain, mais elle fait aussi référence à l’émoji pêche, souvent utiliser pour illustrer des fesses, ce qui permet de faire une association peu flatteuse pour le visage du président américain. Enfin, de manière un peu plus évidente, cette pêche est aussi un jeu de mots visuel pour parler de la procédure de destitution demandée par de nombreux démocrates.

En effet, pêche en anglais se dit "peach", ce qui peut aisément rappeler le mot "impeachement" qui désigne aux États-Unis la procédure de mise en accusation du président visant à le destituer, démarche qui est en ce moment au cœur du débat, puisque des soupçons de collusion avec la Russie pendant sa campagne électorale pèsent sur Donald Trump.

Toutefois, la cheffe de la majorité démocrate au Congrès américain, Nancy Pelosi, a récemment déclaré au Washington Post qu’elle ne serait pas en faveur de cette procédure qui, d’après elle, ne servirait pas les intérêts du pays et ne ferait que le diviser. Malgré cette prise de position, elle n’a pas hésité à critiquer vivement Trump, qu’elle juge incompétent :

Publicité

"Il méprise la Constitution des États-Unis, méprise nos engagements envers le monde, comme notre engagement envers l’Otan, envers [l’accord] de Paris sur le climat, nos valeurs […] Donald Trump n’est pas apte à être président des États-Unis […] Il est incompétent d’un point de vue éthique. Incompétent intellectuellement. Incompétent en ce qui concerne sa curiosité."

Ces déclarations ont créé un vif débat aux États-Unis, notamment au sein du parti démocrate qui est divisé sur la question. Cette couverture pleine de force et de sarcasme fait écho (im)pertinemment avec l’actualité. À découvrir en version animée sur le compte Instagram du Time.

Par Lisa Miquet, publié le 19/03/2019

Copié

Pour vous :