© Bonds via Instagram

Une mannequin transgenre prend la tête d’une campagne de lingerie inclusive

Grâce à sa campagne sobrement nommée "Intimately", la marque australienne Bonds joue enfin la carte de la diversité.

Les lignes commencent à bouger dans le monde de la mode, doucement. Depuis quelque temps, les grandes enseignes de prêt-à-porter se font passer le mot et osent enfin sortir des sentiers battus pour tendre vers une meilleure représentation des corps. Récemment, c’est Bonds, une marque de fringues made in Australie, qui a décidé de se mettre à la page en incluant une mannequin transgenre dans sa série photo promotionnelle Intimately.

Bien qu’elle manufacture des vêtements destinés à une clientèle mixte, Bonds a pris l’initiative de mettre en avant le corps féminin dans une campagne de lingerie ciblée. En tête de file de cette série photo, Andreja Pejić, une top d’origine australo-bosnienne qu’on repère d’emblée avec ses cheveux blond cendré et ses pommettes finement dessinées. Et oui, c’est bien la première fois en Australie qu’une marque de sous-vêtements accorde une telle place à une personne transgenre.

Publicité

Pour autant, Andreja Pejić a déjà maintes fois été considérée comme une pionnière, comme en 2011 lorsqu’elle a pris part aussi bien au défilé hommes que femmes de Jean-Paul Gaultier. Par la suite, elle est devenue l’une des premières mannequins transgenres à décrocher un contrat auprès d’une marque de cosmétiques – en l’occurrence Make Up Forever – et a aussi été la première modèle trans à avoir droit à son portrait dans Vogue.

"Je pense vraiment que nous, les mannequins, avons un objectif à remplir et j’espère que les jeunes pourront gagner un peu de courage de ce que j’ai pu faire", évoque la principale intéressée lors d’une interview pour The Guardian. "Ce n’est pas facile de grandir en étant différente et ça ne l’est certainement pas lorsqu’on grandit en étant trans." Un petit pas pour le milieu de la mode, un grand pas pour la communauté trans.

Publicité

Publicité

Par Florian Ques, publié le 28/05/2019

Copié

Pour vous :