Un photographe a pimpé sa Game Boy Camera avec un objectif XXL

Console mythique adulée par toute une génération, la Game Boy n’en finit plus de séduire les photographes qui trouvent dans ses pixels de nouveaux champs d’expérimentation.

© Bastiaan Ekeler

Après les clichés d’une éclipse solaire totale et les images d’une France lunaire vue par Pier Esparre, c’est au tour du photographe Bastiaan Ekeler de donner à la Game Boy Camera un sérieux coup de jeune. Plutôt que de la laisser dormir au fond d’un tiroir ou de la ressortir en cas de nostalgie, comme la plupart d’entre nous, Bastiaan Ekeler, photographe et fondateur de la société Ekeler Design, a décidé de tirer parti des possibilités visuelles de sa vieille Game Boy.

Publicité

Inspiré par la technique utilisée par Tim Binnion pour ses photos de Formule 1, qui a fixé à sa Game Boy Camera un objectif clip bon marché de téléphone portable, le jeune créatif a repris le même procédé en le poussant un cran plus loin. Un poil bricoleur, il a attaché un objectif de reflex Canon, l’EF 70-200, sur la Game Boy Camera de sa console grâce à un adaptateur imprimé en 3D. Le tout lui permettant de profiter d’une impressionnante longueur de focale d’un peu plus de 3 000 millimètres.

© Bastiaan Ekeler

Son "abomination" sous le bras, comme il l’a décrit lui-même sur son site, Bastiaan Ekeler s’est ensuite aventuré sur la plage pour tester sa machine en prenant des photos d’animaux et de paysages. "Chose amusante, cette combinaison me donne presque l’exacte distance focale pour que la Lune puisse rentrer à l’intérieur du petit écran de 128 sur 112 pixels. […] Les oiseaux photographiés montrent, quant à eux, un étonnant effet bokeh velouté pour une image de 14 kilopixels et de 2 bits", ajoute-t-il sur son site.

Publicité

Conquis par les résultats de sa créature de Frankenstein, Bastiaan Ekeler songe maintenant à réaliser des portraits et pense même à partager le modèle 3D de son adaptateur pour permettre aux autres photographes d’expérimenter la "chose".

© Bastiaan Ekeler

© Bastiaan Ekeler

Publicité

© Bastiaan Ekeler

© Bastiaan Ekeler

Par Aude Jouanne, publié le 06/06/2018

Copié

Pour vous :