© Alexander Spatari/Getty Images

Le règne de l'influence sur Instagram est-il terminé ?

Selon une étude, les influenceur·se·s perdent en impact et en engagement sur Instagram.

Si les influenceur·se·s ont façonné la popularité d’Instagram à coups de photos de plages paradisiaques et de matcha latte sur des tables en marbre, il semblerait que l’engagement pour ce genre de contenus soit en train de chuter. Une étude du cabinet InfluencerDB, publiée par Mobile Marketer, montre que l’engagement chez les gros influenceur·se·s baisse. Et ce n’est pas lié au fait qu’Instagram a commencé à retirer petit à petit, dans sept pays, les likes sous les publications, puisque l'étude a été réalisée avant ce bouleversement. 

Le taux d’engagement est la différence entre le nombre d’abonné·e·s et les interactions avec les followers, c’est-à-dire les likes et les commentaires. Plus on a d’abonné·e·s, plus il faut avoir d’engagement pour avoir de l’influence, et donc monétiser cette influence auprès des marques.

Publicité

(© Alexander Spatari/Getty Images)

Selon cette étude, Instagram souffre d’une baisse d’interactions. Que ce soit dans le domaine de la beauté, de la cuisine, du lifestyle ou du sport, les influenceur·se·s influencent de moins en moins. Les plus impacté·e·s seraient les instagrameur·se·s voyage : leur taux d’engagement est passé de 8 % en 2018 à 4,5 % en 2019. 

L’influence se déplace vers les comptes moins suivis 

Le visage de l’influence pourrait changer et les gros nombres d’abonné·e·s pourraient ne plus rimer avec succès. En effet, ceux et celles qui possèdent le plus haut taux d’interaction sont les "nano-influenceur·se·s", qui comptabilisent entre 1 000 et 5 000 abonné·e·s, avec un taux d’engagement à 8,8 %. Derrière eux, les influenceur·se·s – qui n’ont pas acheté de followers – ont entre 5 000 et 10 000 abonné·e·s avec un taux à 6,3 %. Quant aux comptes avec plus de 10 000 followers, ils stagnent à 3,6 %. 

Publicité

Le réseau social est saturé de posts sponsorisés, et c’est peut-être la raison pour laquelle les influenceur·se·s ont perdu en impact. Les marques cherchent de plus en plus à capitaliser sur l’influence des stars d’Instagram, mais pourraient finalement se tourner vers les plus petits comptes, qui ont des fans bien plus engagé·e·s. Le système de sponsor pourrait donc évoluer, d’autant plus que ces contenus payés par des marques restent les plus populaires. 

Par Sirine Azouaoui, publié le 23/07/2019

Copié

Pour vous :