featuredImage

Sur les réseaux, le mouvement #Trashtag inspire les internautes à nettoyer la planète

Des internautes du monde entier se mobilisent sur les réseaux pour protéger l'environnement.

Sur les réseaux, on trouve un tas de challenges et hashtags stupides et drôles (le #IceBucket, ou encore le #Mannequin pour n’en citer que deux), mais aussi d’autres mouvements plus édifiants qui fédèrent pour la bonne cause. À l’instar du 10 Years Challenge écologique, #Trashtag fait partie de ceux-là : depuis le 5 mars et particulièrement ce week-end, on a pu observer un regain de force du mouvement avec de nombreuses photos partagées sur la Toile.

Le but de ce hashtag et mouvement ? Sauver la planète, aux quatre coins du monde, en partageant des photos de lieux pollués que l’on a nettoyés. Comme le rapporte PetaPixel, ce hashtag a d’abord été introduit par l’entreprise Teton Gravity, en septembre 2015.

Twitter, Instagram mais aussi Reddit, c’est sur ces trois réseaux que la viralité s’est produite, avec des photos "avant/après", notamment cette image qui invite les gens à participer : "Prenez une photo d’un endroit qui a besoin de nettoyage, et prenez une photo après l’avoir nettoyé, postez-la [avec le hashtag] #trashtag." L’instagrameur Cody Lee Hanson a partagé son désarroi face à la pollution d’un camping dans l’Arizona :

"Nous pouvons être meilleurs que cela. J’ai trouvé ce sac en plastique coincé dans un buisson près de notre camping et j’ai décidé de le mettre à profit. À l’intérieur, se trouve chaque chevrotine en plastique que je pouvais trouver ainsi que chaque morceau de plastique et chaque déchet que je pouvais voir dans notre camping. Cela exclut la quantité innombrable de douilles et de bouteilles de verre usagées jetées dans des foyers ou utilisées comme cibles, et qui deviennent quasiment impossibles à collecter.

C’est la seule planète que nous avons. Nous l’utilisons tous pour différentes choses, mais c’est la seule que nous avons. Alors, faisons tous notre part et traitons-la avec respect. Ramassez les déchets de chacun, et un peu plus à chaque fois. Cela ne prend que quelques minutes de votre temps pour ramasser quelque chose, et la planète survivra bien plus longtemps que les humains […]. Nous sommes les seuls à pouvoir transmettre cela à ceux qui nous succéderont, en meilleure forme que nous l’avons trouvée."

Une belle initiative qui nous incite à penser le monde différemment, par émulation et défi.

This is just a work of an hour! #trashtag from r/pics

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 12/03/2019

Copié