© Steven Lasry/Unsplash

Un documentaire en réalité virtuelle ressuscite la cathédrale de Notre-Dame

Targo, studio spécialisé dans la VR, sort aujourd'hui "Revivre Notre-Dame".

Le documentaire Revivre Notre-Dame a deux particularités : il est en réalité virtuelle, et son histoire est totalement inattendue. 28 février 2019. Targo, une société de production de documentaires en réalité virtuelle, qui a déjà fait parler d’elle avec son documentaire Wings of Mossoul, sort son nouveau projet : L’Homme derrière Notre-Dame, donc.

L’histoire porte sur Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de l’un des monuments les plus visités au monde. Le film est le fruit de deux mois de tournage, entre décembre et janvier, à la cathédrale. À peine deux mois plus tard, en avril 2019, ce même monument apparaît sur les écrans du monde entier, ravagé par les flammes. Une phrase retentit : "La flèche de Notre-Dame vient de s’écrouler."

Publicité

© Targo

"À ce moment-là, on a compris : tout ce qu’on a tourné avant l’incendie, ce ne sont plus seulement des images, c’est devenu précieux", explique Chloé Rochereuil, 25 ans, cofondatrice et réalisatrice VR de Targo. "On avait la possibilité de créer un avant/après de la cathédrale, de la présenter dans une dimension spatio-temporelle jamais vue auparavant." Le travail a duré huit mois.

Des images filmées au rover et au drone

Victor Agulhon, cofondateur, précise : "On avait une bonne partie d’images non-exploitées du premier documentaire sur Patrick Chauvet. Mais l’enjeu, c’était de proposer un avant/après au détail près. Pour ça, il a fallu filmer exactement au même endroit les séquences [le résultat est assez bluffant, ndlr]."

Publicité

© Targo

Chloé continue : "On a travaillé au drone, mais aussi avec des rovers (ces petits robots-véhicules qu’on envoie sur Mars) pour certaines zones inaccessibles pour les humains, comme par exemple sous la Nef qui est devenue trop dangereuse en raison des débris qui tombent régulièrement."

Résultat : un documentaire de 16 minutes avec des images sans précédent. "Notre but, c’était de faire vivre la cathédrale, qui va être fermée pendant cinq ans, pour ces prochaines années. Ramener à la vie quelque chose de magique, en somme", confie Chloé.

Publicité

© Targo

Le documentaire sera disponible dans un premier temps gratuitement sur l’Oculus TV. "Notre but, c’est de pouvoir le diffuser dans un espace public à Paris, pour que chacun puisse en profiter. C’est en projet", affirme Victor.

© Targo

Publicité

© Targo

© Targo

© Targo

© Targo

© Targo

Par Victoria Beurnez, publié le 23/01/2020

Pour vous :