Une avocate a simplifié les conditions d'utilisation d'Instagram pour les plus jeunes

Peu d'utilisateurs ont entièrement lu les conditions d'Instagram. Mais si elles étaient plus faciles à comprendre, peut-être qu'on prendrait plus le temps.

© Redd Angelo.

© Redd Angelo

Même pour un utilisateur adulte et lettré, les conditions d'utilisation d'Instagram sont ennuyeuses, floues, techniques et alambiquées. Afin de les rendre lisibles pour une jeune audience, une avocate a décidé de les vulgariser. Sa volonté était qu'un enfant de 8 ans puisse les comprendre. Beaucoup d'utilisateurs d'Instagram sont mineurs et peu d'entre eux se plongent dans le schmilblick des conditions pour consulter les lois autour de la confidentialité, des risques encourus et de la censure.

Publicité

Le site Quartz rapporte qu'une étude intitulée "À l'ère numérique", publiée le 5 janvier 2017, a mis en avant le fait qu'aucun utilisateur d'Instagram de moins de 18 ans n'a lu entièrement les conditions d'utilisation du réseau. C'est-à-dire que les mineurs ne connaissent pas les conditions relatives à leur vie privée et à la confidentialité quand ils se connectent à Instagram, et comment le réseau exploite et monétise ses informations personnelles.

Un but : clarifier la charte

Il faut rappeler que selon l'Ofcom, 43 % des Anglais âgés d'entre huit et onze ans ont un compte sur Instagram (56 % pour les 12 à 15 ans). Apparemment, seules les personnes diplômées seraient capables de comprendre clairement ces règles, et les 5 000 mots et 17 pages de la charte découragent sûrement la majorité des gens. Mais l'avocate Jenny Afia, travaillant au cabinet d'avocats britannique Schillings, a décidé de simplifier ces conditions pour les rendre plus limpides. Voici les règles réécrites par l'avocate, que Business Insider a traduites en français :

"1. Tu as le droit de te sentir en sécurité quand tu utilises Instagram.

2. Officiellement, tu es propriétaires des photos et vidéos que tu postes, mais nous avons le droit de les utiliser, et de laisser d'autres personnes les utiliser, partout dans le monde. Les gens nous paient pour les utiliser, et nous ne te paierons pas.

3. Tu es responsable de tout ce que tu fais sur Instagram et de tout ce que tu postes.

4. On considère que ce tu postes t'appartient, et ce que tu postes ne doit pas enfreindre la loi. Si c'est le cas, tu auras une amende, et tu devras payer cette amende.

5. Même si tu es responsable des informations que tu mets sur Instagram, nous pouvons les garder, les utiliser et les partager avec des entreprises connectées à Instagram. Cela inclut ton nom, ton adresse mail, ton école, où tu vis, tes photos, ton numéro de téléphone, tes "likes" et "dislikes", où tu vas, où tes amis vont, combien de fois tu utilises Instagram dans la journée, ta date d'anniversaire, à qui tu parles ainsi que tes messages privés.

6. Nous ne sommes pas responsables de ce que font les autres entreprises avec tes informations. Nous ne vendrons ou ne louerons pas tes infos personnelles à d'autres entreprises sans ta permission.

7. Quand tu supprimes ton compte, nous gardons ces informations personnelles sur toi, tes photos, aussi longtemps que raisonnable dans un but financier. Tu peux en savoir plus sur notre politique de vie privée.

8. Instagram n'est pas non plus responsable de :

  • Les liens sur Instagram d'autres entreprises ou les personnes qu'on ne contrôle pas, même si c'est nous qui t'envoyons ces liens.
  • Ce qu'il peut se passer si tu connectes ton compte Instagram à une autre appli ou un site. Par exemple, si tu partages une photo et que l'autre application prend tes informations personnelles.
  • Le coût de la 3G quand tu utilises Instagram.
  • Si tes photos sont perdues ou volées sur Instagram.

9. Même si Instagram n'est pas responsable de ce qu'il t'arrive quand tu utilises l'appli, nous avons beaucoup de pouvoirs :

  • On peut t'envoyer des pubs ciblées en fonction de tes intérêts, que l'on surveille. Tu ne peux pas nous empêcher de le faire, et ce ne sera pas toujours précisé dans la pub.
  • Nous pouvons modifier ou supprimer ton Instagram, ou t'empêcher d'accéder à l'appli, quand on veut, sans que tu soies prévenu. On peut aussi supprimer certains de tes posts sans te dire pourquoi. Si nous le faisons, nous ne te devrons pas d'argent, et tu n'auras pas le droit de te plaindre.
  • On peut t'obliger à abandonner ton nom d'utilisateur, pour n'importe quelle raison.
  • Nous pouvons – mais ne sommes pas obligés – supprimer ou modifier des contenus d'utilisateurs qui enfreignent les règles. Nous ne sommes pas responsables si quelqu'un les enfreint, mais si tu le fais, tu es responsable.

11. Même si tes données ne t'appartiennent pas, les nôtres nous appartiennent. Tu ne peux pas copier-coller les logos d'Instagram ou les autres contenus qu'on crée, ni les modifier, ni les supprimer.

12. Tu peux supprimer ton compte en remplissant ce formulaire. Si tu le fais, tes photos disparaîtront de ton profil mais si quelqu'un d'autre les a partagées, elles apparaîtront encore peut-être sur Instagram.

13. Nous pouvons modifier ces règles quand on veut en postant une mise à jour sur Instagram, que tu l'aies remarqué ou non."

Publicité

L'avocate a ensuite interrogé quelques adolescents pour avoir leurs avis sur cette nouvelle version des conditions d'utilisation. Une fille de 13 ans a confié que si Instagram rendait sa charte aussi simple que cela, les utilisateurs les liraient réellement et ils y penseraient à deux fois avant de rejoindre le réseau.

Jenny Afia fait remarquer : "Le tiers des utilisateurs d'Internet sont des enfants, mais le Web n'a pas été créé pour des enfants." En effet, Internet ne parle pas leur langue et n'est pas vraiment adapté à eux. On espère que ce rapport poussera Instagram à revoir, justement, son langage.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 25/01/2017

Copié

Pour vous :