© Nvidia

Une intelligence artificielle permet de transposer son animal dans le corps d’un autre

"Imaginez le sourire de votre labrador sur un lion ou le sourire malicieux de votre félin sur un tigre."

L’entreprise Nvidia – spécialisée dans la conception de processeurs graphiques – vient de lancer sa dernière application, "GANimal". Basée sur une intelligence artificielle de réseaux antagonistes génératifs (GAN), cette application permet, en téléchargeant une photo de son animal de compagnie, de voir sa pose et son expression reproduites sur un animal d’une autre race.

Il suffit de choisir une photo de son animal et de tracer un cadre autour de sa tête, avant de la télécharger sur l’application. Une dizaine d’autres animaux apparaissent alors, affichant la même expression et la même posture ou inclinaison du corps. Et là où Nvidia se démarque, c’est qu’elle parvient à obtenir un tel résultat à partir d’une seule image. En effet, GANimal repose sur un algorithme appelé FUNIT, qui permet de mixer la photo téléchargée à celles de l’application pour créer de nouvelles images.

Publicité

© Nvidia

Une possible utilisation dans le cinéma

"La plupart des réseaux de traduction d’images basés sur GAN sont formés pour résoudre une seule tâche. Par exemple, traduire des chevaux en zèbres", explique Ming-Yu Liu, chercheur principal à l’origine de FUNIT, avant de poursuivre :

"Dans ce cas, nous formons un réseau pour résoudre conjointement de nombreuses tâches de traduction, où chaque tâche consiste à traduire un animal source aléatoire en exploitant quelques exemples d’images de l’animal cible."

Publicité

Les chercheur·se·s envisagent quelques pistes d’utilisation de leur technologie, notamment dans le domaine du cinéma : "Les réalisateur·rice·s peuvent filmer des chiens faisant des cascades et utiliser l’IA pour cartographier leurs mouvements sur, disons, des tigres moins maniables", peut-on lire sur le blog de la société.

Par Pauline Allione, publié le 13/01/2020

Pour vous :