© Samsung

Voici la première scène de concert verticale adaptée aux stories

Samsung a organisé un show à Londres avec une scène sur trois étages parfaitement adaptée aux vidéos verticales.

Ah, les concerts… Rassemblez des centaines de personnes dans un même endroit et vous aurez toujours des résultats intéressants : les fans de la première heure qui vous font bien comprendre que vous êtes de trop, les adolescents en pleine crise de démence après avoir vu leur idole, les gens bourrés qui ont passé plus de temps à la buvette que devant la scène, etc.

Au milieu de tout ce beau monde varié, une occurrence universelle a émergé : le fait de filmer avec son téléphone les concerts. Si la pratique paraît pour beaucoup de gens fort ridicule, l’appel du like et la quête de la reconnaissance poussent les gens à poster des stories tremblantes, saturées, floues et moches pour le plaisir de personne.

À voir aussi sur Cheese :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Mais assez de critiques, nous ne sommes pas là pour ça. Que l’on soit pour ou contre (soyez contre), il reste clair que la plupart des scènes de concert ne sont pas pensées pour que Jessica ou Brandon partagent leur moment avec leurs amis des réseaux sociaux. C’était sans compter sur Samsung.

Plus tôt cette semaine, la marque a tenté de remédier au tracas de nos cinéastes en herbe en construisant une scène spécialement optimisée pour les vidéos verticales. La scénographie était la suivante : les musicien·ne·s étaient sur un étage, les danseur·se·s sur un autre et la pop star britannique Mabel sur le dernier.

Publicité

Le concert a eu lieu lors de l’ouverture du nouveau concept store Samsung à King’s Cross. Environ 2 000 personnes s’y sont retrouvées, admirant une scène qui tenait plus d’une tour de siège à ce stade.

L’idée de cette scène serait venue après qu’Iris, une agence travaillant avec Samsung, a dévoilé une étude montrant que 94 % des utilisateur·rice·s de smartphones les utilisaient verticalement (quand la situation le permet) et 79 % d’entre eux trouvaient les vidéos verticales plus intéressantes.

(© Samsung)

Publicité

Le directeur créatif d’Iris, Henry Scotland, expliquait à Fast Company que cette scène était une expérimentation qui n’avait pour l’instant pas vocation à être renouvelée, mais il n’a aucun doute concernant l’avenir du vertical.

"C’est juste sympa pour une marque [ici, Samsung, ndlr] de jouer avec les conventions dans un domaine auquel elle prend part. Ce n’est pas 'Black Mirror', ni une vision d’un futur proche, juste un moyen d’aller avec les comportements humains plutôt que les modifier."

En attendant avec impatience les scènes carrées pour les vidéos Facebook…

Par Bertrand Steiner, publié le 10/09/2019

Copié

Pour vous :