Author banner

Par Orange

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

La vie à Accra, tout en couleurs et en simplicité.

© Prince Gyasi

Quand on parle avec certains photographes, on a l’impression qu’il faut énormément de choses pour faire des images de qualité : du matériel haute technologie, les meilleurs objectifs, des modèles habitués à l’exercice, un studio photo à disposition ou bien un voyage dans une destination exotique.

En réalité, pour faire de bonnes images, il faut simplement quelque chose qui prend des photos et un peu d’imagination. C’est ce que nous prouve le photographe ghanéen Prince Gyasi, qui réalise des clichés inspirants en photographiant son quotidien avec son iPhone, comme le relate le site iGnant.

Des images colorées et dynamiques qui témoignent d’un sens du cadrage particulièrement maîtrisé. À la frontière entre documentaire et mise en scène, le photographe explique dans une interview livrée au site Sukeban qu’il demande souvent à ses amis de poser pour lui :

"J’aime diriger mes muses sur ce qu’il faut porter et sur ce qu’il faut faire pendant que je prends les photos pour réaliser l’image que j’ai en tête. J’aime planifier à l’avance les costumes et les accessoires dont ils pourraient avoir besoin.

Ce qui rend mon travail unique, c’est que mon style n’est pas toujours le même. Je fais parfois des portraits et d’autres fois des photos documentaires. Il y a des jours où je ne m’implique pas ou n’interfère pas avec ce qu'il se passe et laisse simplement les moments s’écouler pour les capturer."

L’artiste utilise aussi son talent pour mettre en lumière certains quartiers difficiles du Ghana. Avec sa série BoxedKids, il témoigne de la situation à Jamestown, un quartier défavorisé d’Accra, la capitale ghanéenne. Pour lui, ces enfants sont "pris au piège dans un endroit ou une situation dont ils ne peuvent pas sortir".

L’une de ses photographies a été partagée par le compte d’Apple, ce qui lui a permis non seulement de mettre en lumière les problématiques de ce quartier difficile, mais aussi de lancer une campagne de financement participatif afin d’aider les enfants du quartier.

Un travail aussi beau sur le fond que sur la forme, à découvrir en images.

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

© Prince Gyasi

Vous pouvez retrouver le travail de Prince Gyasi sur son compte Instagram.