Author banner

Par Orange

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

À l’heure où des appareils de plus en plus performants voient le jour, certains photographes sont attirés par le côté low-tech de nos premiers gadgets.

Passionné à la fois de photographie et de Formule 1, Tim Binnion était présent au Grand Prix de Chine à Shanghai, le dimanche 15 avril dernier. S’il était bien évidemment équipé de son reflex numérique Nikon, le photographe a décidé de se lancer un nouveau défi en tentant de photographier l’événement à l’aide d’une Game Boy 0,016 mégapixel qui date des années 1990.

Si un photographe avait déjà réussi à capturer l’éclipse solaire totale grâce au jouet emblématique des nineties, il n’y avait pas encore eu de tentative du côté de la photographie de sports mécaniques. Comme l’explique le site Peta Pixel, le photographe était conscient des limites techniques de l’objet et a décidé de le modifier pour le rendre plus performant : "À ma connaissance, personne n’a jamais shooté de sports automobiles avec une Game Boy Camera auparavant, et il y avait probablement une bonne raison à cela !"

Pimp ta Game Boy

Pour mener son projet à bien, il a décidé d’acheter un objectif clip pour téléphone bon marché, trouvé à moins de 10 euros sur Internet – avec 0,016 mégapixel en noir et blanc, personne ne verra que l’optique est de mauvaise qualité. Ce téléobjectif lui a permis de zoomer sur la piste automobile, chose qu’il n’aurait pas pu faire avec sa Gameboy Camera. Pour que l’installation soit stable, il a confectionné un support d’objectif adapté grâce à une imprimante 3D. Aussi, pour augmenter la capacité de stockage de la Game Boy, limitée à 30 images seulement, le photographe a acheté un composant lui permettant de stocker ses images directement sur une carte SD.

Sur place, le photographe s’est positionné sur l’une des parties les plus lentes du circuit, le risque étant que la voiture ne passe trop vite pour être photographiée par l’appareil. Une stratégie efficace, puisque Tim Binnion a bel et bien relevé son défi : les images sont nettes et on reconnaît bien la Formule 1. Si l’expérience vous tente, il ne reste plus qu’à fouiller dans votre grenier pour retrouver l’objet de votre enfance.