Author banner

Par Orange

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Instagram a lancé #HereForYou, une initiative pour ouvrir le dialogue sur les troubles mentaux, mais aussi pour inviter des inconnus à s’entraider. 

Si Instagram permet de partager de belles images, de découvrir de nouveaux artistes ou de suivre le quotidien de personnalités que vous appréciez, le réseau social peut aussi être vu comme le lieu de l’autosatisfaction, destiné à faire à la promotion d’une vie parfaite mais souvent factice. En effet, il est coutume de partager uniquement les beaux moments, la meilleure version de soi, donnant une vision biaisée de la réalité. Consulter un fil Instagram rempli d’images parfaites peut amoindrir la confiance en soi et donner l’impression que les autres possèdent une vie beaucoup mieux que la nôtre : bouffe impeccable, silhouette idéale, maison idyllique, vie parfaite. Bref, il est facile de se sentir mal à l’aise face à tant de perfection.

Si les choses commencent à évoluer, notamment parce que de nombreuses influenceuses parlent de l’envers du décor, Instagram a décidé de prendre totalement le contre-pied de cette tendance ultralisse, en montrant qu’il est possible aussi d’aller mal et d’en parler sur la célèbre plateforme. Instagram a donc lancé une vidéo intitulée #HereForYou – là pour toi, en français – qui invite les utilisateurs d’Instagram à parler de leur mal-être. Les personnes mal dans leur peau ou souffrant de troubles mentaux sont donc incitées à libérer la parole sur ce sujet difficile à aborder. Le réseau social peut donc apparaître sous un autre jour : celui de l’entraide, du partage et du soutien mutuel. Échanger sur Internet peut aussi être le moyen de rencontrer des inconnus dans lesquels se reconnaître, et avec lesquels échanger et dialoguer.

Puisque aux États-Unis, le mois de mai est "le mois de la santé mentale", la plateforme va donc mettre en avant le hashtag #HereForYou durant 30 jours afin de briser les tabous. Dans la même lignée, de nombreux autres sont en train d’emerger tels que : #SelfLoveClub, #RecoveryIsPossible, #MentalHealthMatters. Pour aller plus loin, Instagram a même créé un site Web dédié à l’initiative sur lequel plusieurs personnes témoignent à visage découvert, portant un discours poignant.

Dans le cadre de #MentalHealthAwarenessWeek, je voulais partager une autre transformation. Maintenant, je comprends les gens qui en ont marre de voir des photos avec le poids avant et après, la perte de poids et le gain de poids sont l’un des facteurs les plus importants de mon anorexie et de mes TOC. Mais ce n’est pas le sujet ici. Regardez mon visage sur la gauche, qu’est-ce que vous voyez ? Ignore le visage creux et maussade et focalise-toi sur l’expression. Le regard sur ce visage est presque répugnant pour moi. Il semble être fier de mourir. Fier de voir tout le monde s’effondrer à cause de sa maladie. J’étais juste fière. Par moments encore, je suis fière d’être anorexique, ne pensez pas que vous êtes un.e râté.e parce que vous ressentez ces choses, c’est une part de votre  trouble alimentaire. Ne le laissez pas vous consommer comme il l’a déjà fait ou peut le faire à l’avenir. Apprenez de moi si vous ne l’avez pas déjà appris. Maintenant, regardez-moi sur la droite. C’est comme ça que je me suis réveillée, lors d'une bonne journée, avec une image corporelle positive et une humeur calme. Je souris ici, j’ai l’air contente de moi. Pourquoi ? Parce que je me suis réveillé et que j’ai choisi la GUÉRISON une fois de plus. Je souriais parce que j’étais FIÈRE. J’ai choisi la vie et non la mort. Je souriais parce que malgré les nombreuses faiblesses et les vœux de "ne jamais manger à nouveau" que j’ai pu avoir la veille, j’ai choisi de récupérer une fois de plus. Et je le choisis maintenant. 🌜🌛 #anorexiarecovery #hereforyou

Le réseau social souligne aussi que la plateforme dispose à présent d’une option pour signaler de manière anonyme lorsqu’une personne semble avoir besoin d’aide pour que des organismes entrent en contact avec elle. Une manière pour la plateforme de s’engager et de briser le silence.