Author banner

Par Orange

Parce que vos meilleures photos méritent d’être partagées, Konbini s’associe à Orange, le réseau mobile. Découvrez les plus grandes photos et leur histoire, inspirez-vous des photographes les plus talentueux, découvrez nos best tips pour pimper vos photos et récolter un maximum de likes. Say Cheese!

Après avoir acheté des plaques photographiques dans un vide-greniers, le nouveau propriétaire des images a décidé de se lancer dans une grande enquête.

© Greg Pack

Trouver des photos d’inconnus est toujours fascinant : on se demande qui ils sont, quelle est leur histoire, qui a pris la photo, pourquoi elle n’est plus en possession de leur famille. Du personnage de Nino dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, collectionneur de photos de Photomaton, au documentaire Les Plages de Belfast en passant par le livre Les Gens dans l’enveloppe d’Isabelle Monnin, ces histoires de photographie et d’identité nous captivent.

C’est notamment le cas de Greg Pack, artiste anglais à la retraite, qui a acheté une boîte dans un vide-greniers comme l’explique Le Monde. Elle contient plusieurs plaques photographiques ainsi qu’une liste sur laquelle figurent plusieurs lieux écrits en anglais : Honfleur, avenue de la République, port du Havre… En regardant les plaques photographiques de plus près, il se rend compte qu’elles sont encore en très bon état, ce qui est très rare car la photographie sur plaque ne se fait plus depuis près de cent ans.

De la plaque photographique à l’iPhone

Il décide donc de prendre en photo les plaques avec son smartphone puis d’inverser les valeurs avec une application de retouches pour découvrir les images. "J’ai eu conscience à ce moment-là que je devais être la première personne à regarder ces photos depuis plus de cent ans", raconte-t-il à la BBC. Sur les images "développées" numériquement, on découvre les visages d’une famille, durant leurs moments de vie, probablement des vacances.

Greg Pack décide donc de faire des recherches pour découvrir l’identité de ces personnes. Son fils, Scott Pack, partage alors les photos retrouvées par son père sur Twitter et propose à toute personne que ça intéresse de participer à l’enquête. Les images de ces inconnus ont été partagées près de 50 000 fois sur Twitter et de nombreux internautes, dont certains historiens, ont essayé d’aider Greg et Scott Pack dans leurs recherches. L'un d'eux a d’ailleurs été capable de dater les images :

"Le soldat semble être un membre de la cavalerie, sa ceinture à munitions et son pantalon ont le motif des uniformes de 1903. Les robes des femmes ressemblent à ce qui se faisait entre 1912 et 1915. Une trouvaille incroyable !"

D’autres pensent que la famille est américaine, car dans les années 1860-1870, une ligne transatlantique ralliait Le Havre à New York. Si pour l’instant, le mystère n’a pas été percé, Greg Pack souhaite aller s’entretenir avec des historiens londoniens pour tenter d’en savoir plus. En attendant, vous pouvez toujours suivre l’enquête ou y participer sur Twitter.

"Mon père s’est rendu à un vide-greniers récemment et a repéré cette vieille boîte cabossée. Il est fan de boîtes, et les boîtes sont faites pour être ouvertes, donc il a fait ce que la plupart d’entre nous auraient fait et a jeté un œil à l’intérieur."

"Voici ce qu’il y trouva…"

"Et voici la suite…"

"Et voici la dernière."

"Mise à jour : Plusieurs personnes ont remarqué que dans le coin supérieur droit de la photo de la femme seule apparaissait ce qui semble être un cadre avec plusieurs photos, peut-être des portraits. Mais placé contre la vitre de la fenêtre, pour une raison quelconque."