Visitez l’une des premières expos photo de l’histoire grâce à la réalité virtuelle

La réalité virtuelle nous fait traverser les époques et nous embarque au cœur d’une exposition organisée par William Henry Fox Talbot en 1839.

Si jusqu’à présent Retour vers le futur n’était qu’une fiction, il semblerait que la réalité virtuelle soit maintenant capable de nous plonger dans d’autres époques. En effet, l’artiste numérique Mat Collishaw a créé une expérience de réalité virtuelle qui nous plonge au sein de la toute première expo photo majeure du Royaume-Uni, organisée en 1839 par le scientifique britannique William Talbot.

Talbot est l’un des pionniers de la photographie. S’il n’a pas réellement inventé le procédé photographique – dépassé de trois fois rien par Nicéphore Niépce et Louis Daguerre –, il a apporté une avancée fondamentale à la photo : la possibilité de reproduire une image à partir d’un négatif.

Redécouvrir d’anciens procédés

L’expo photo avait pour but de montrer ses travaux, principalement constitués de "dessins photogéniques", c’est-à-dire un procédé qui consiste à placer un objet sur une feuille de papier sensibilisée, puis d’exposer le tout à la lumière, avant de fixer l’image obtenue. Il en résulte un dessin relativement précis de la silhouette de l’objet placé sur le papier : feuille d’arbre, dentelle, plante.

En 1839, William Henry Fox Talbot a donc décidé d’organiser un événement pour dévoiler au grand public ses dernières découvertes. C’est cette même exposition que nous fait découvrir presque 180 ans plus tard Mat Collishaw au musée national des Sciences et des Médias de Bradford au Royaume-Uni. Pour s’immerger, il suffit d’enfiler un casque de VR et un sac à dos adapté pour partir en voyage dans un autre monde.

Pour que les visiteurs ne soient pas perdus dans l’espace d’exposition, les structures des deux pièces, réelle et virtuelle, ont été pensées de manière similaire. Il est donc possible de s’appuyer sur les différentes surfaces et éléments de muséographie sans être déboussolé. Une expérience immersive, qui nous montre que les nouvelles technologies peuvent nous faire découvrir les procédés les plus anciens.

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds", Somerset House, Londres. (© Richard Eaton)

"Thresholds" se tient jusqu’au 7 mai 2018 au musée national des Sciences et des Médias de Bradford au Royaume-Uni.

Par Lisa Miquet, publié le 08/03/2018