Par Lucille Bion

Et très certainement, Courbet, Picasso, Monet et Botticelli auraient liké.

Si vous doutez encore du fait que Timothée Chalamet est une œuvre d’art, dans laquelle on pourrait se plonger corps et âme pendant 2 heures 12 (soit le temps de Call Me By Your Name), Chalamet in Art va définitivement vous convaincre.

Ce nouveau compte Instagram, dédié au jeune acteur, revisite les peintures classiques en remplaçant le visage de l’un des personnages par celui du jeune comédien. Mais l’administrateur ne semble pas vraiment se prendre au sérieux, puisqu’il précise dans la bio de son compte, "badly photoshopped timmy" — soit "Timmy mal photoshopé".

Franchement, on est plutôt satisfaits du résultat et c’est très rigolo de se dire que la hype qui entoure depuis quelques mois la nouvelle coqueluche d’Hollywood n’a plus aucune limite.

Après Call Me by Monet, le premier compte Instagram qui transformait les décors et les arrière-plans de scènes majeures de Call Me by Your Name par des tableaux impressionnistes du peintre Claude Monet, cette nouvelle page nous replonge dans nos cours d’histoire de l’art, avec beaucoup de romantisme et de légèreté. Il n’y avait pas mieux pour réviser nos classiques.

The Son of Man, 1964 by René Magritte #chalametinart #timotheechalamet

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

The Picnic, 1922 by Edward Cucuel #chalametinart #timotheechalamet

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

Las Meninas, 1656 by Diego Velázquez #timotheechalamet #chalametinart

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

American Gothic, 1930 by Grant Wood #timotheechalamet #chalametinart

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

Arnolfini Portrait, 1434 by Jan van Eyck #chalametinart

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

The Desperate Man, 1844-1845 by Gustave Courbet #timotheechalamet #chalametinart

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le

The Scream, 1893 by Edvard Munch #chalametinart

Une publication partagée par badly photoshopped timmy (@chalametinart) le