Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

3 ans et une chute de 450 mètres plus tard, une carte SD retrouvée intacte dans l’Utah

Il y a 3 ans, un appareil photo tombait de 450 mètres de haut. Un photographe a retrouvé les images et les propriétaires.

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

À l’été 2016, deux jeunes femmes entament une dangereuse randonnée dans le spectaculaire parc naturel de Zion, dans l’Utah, aux États-Unis. Alors qu’elles profitent de la vue, l’une d’elles fait tomber son appareil photo depuis le rebord du chemin, à plus de 450 mètres du sol. Après une telle chute, le duo est persuadé d’avoir perdu à tout jamais les souvenirs de son ascension. C’était sans compter la magie des cartes SD solides et des réseaux sociaux.

Publicité

Un parcours particulièrement périlleux

Publicité

Le chemin de randonnée emprunté par les deux Américaines est particulièrement connu outre-Atlantique. "Angel’s Landing" – son petit nom lui vient de son sommet, tellement haut que les anges y atterriraient – est le sentier le plus emprunté de tous les parcs naturels américains.

Si l’apothéose du sentier est spectaculaire, le chemin qui y mène est carrément légendaire : ses 8,7 kilomètres de long et plus de 450 mètres de dénivelé se terminent par un kilomètre vertigineux, durant lequel les randonneurs doivent s’accrocher à des chaînes pour ne pas tomber dans le vide. Plusieurs personnes sont décédées en tentant l’ascension (les nombres varient, mais on parlerait d’une petite dizaine de cas).

Une chasse à l’homme 2.0

Au mois de février 2019, rapporte PetaPixel, Luke Riding, un photographe néo-zélandais, se balade en bas du canyon et tombe sur un appareil bien amoché par une chute. Malgré la mauvaise condition de l’appareil, il décide de s’enquérir de l’état de la carte SD. Les images sont intactes et le photographe, accompagné de son ami photographe Ben Horne, a donc lancé un appel pour retrouver les deux personnes visibles sur les photos.

Publicité

Les images auraient pu se voir publiées sur des plateformes de photos retrouvées d’inconnu·e·s, tel que The Anonymous Project, mais il n’en fut rien et elles finirent par retrouver leurs propriétaires. Après une vidéo diffusée sur YouTube et de multiples rediffusions sur les réseaux, un utilisateur de Reddit a reconnu une de ses connaissances Facebook. Quelques messages plus tard, Sarah Salik et sa sœur étaient identifiées.

Sur Reddit, les utilisateurs ont longuement débattu sur le droit qu’avaient les photographes de diffuser ces images à caractère personnel. Il semblerait que cela n’ait pas posé problème aux jeunes femmes, qui attendraient actuellement le retour de leur carte SD et de leur appareil par voie postale.

De son côté, Ben Horne a exprimé dans une nouvelle vidéo sa joie face à cette petite histoire qui "exprime la façon dont nous sommes tous connectés les uns aux autres ainsi que le pouvoir des réseaux sociaux". À l’heure où certains voient justement ces réseaux comme des vecteurs de haine, ce genre d’anecdotes est effectivement plutôt réjouissant.

Publicité

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Via PetaPixel. (© Sarah Salik)

Par Lise Lanot, publié le 04/03/2019

Copié

Pour vous :