© Rob Woodcox

À travers des montages époustouflants, Rob Woodcox joue avec les corps dans tous les sens

Muscles tendus, suspendus au-dessus du sol ou bien délicatement empilés : les danseurs de Rob Woodcox défient la gravité.

Le photographe Rob Woodcox, né au Texas, travaille pour la mode, enseigne, organise des shootings personnalisés mais c’est son travail d’impressionnantes pyramides humaines de corps nus, qui affole les réseaux. "Je travaille avec des équipes que j’ai construites dans différentes villes, j’ai maintenant des équipes à New York, Mexico, Los Angeles, Madrid et Londres", nous explique-t-il.

"Ces équipes se sont constituées via des amis en contact avec des danseurs et qui m’ont aidé à construire nos propres troupes pour créer ces œuvres ensemble. Mes shoots sont très collaboratifs et sont souvent le résultat d’amitiés de longue durée et de projets en cours. Je suis très reconnaissant de l’enthousiasme et du talent que ma famille de danseurs amène à chaque création, nous continuons à repousser les limites ensemble et on voit ce qu’on peut créer."

Publicité

La magie opère et Photoshop aide à finaliser la construction des figures géométriques les plus acrobatiques. La passion que le photographe a pour l’image découle d’un besoin de s’exprimer et de faire passer des messages positifs d’acceptation des différences et d’amour de soi. Ayant été un enfant adopté, il est fasciné par les liens affectifs, qui sont comme les fils rouges de son travail. Il vient de terminer son premier livre, Bodies of light, qui comprend une sélection d’images inédites.

Publicité

Publicité

Publicité

Par Apolline Bazin, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :