Les aires de jeu japonaises photographiées avec mélancolie par Carine Thévenau

En photographiant les aires de jeu japonaises, Carine Thévenau s’interroge sur les rapports qu’entretiennent l’homme et le paysage.

© Carine Thévenau

Carine Thévenau est une artiste d’origine australienne et mauricienne, qui puise en grande partie son inspiration dans la nature. À travers ses œuvres, elle questionne régulièrement la relation entre l’homme et le paysage, et s’intéresse aussi bien au monde sauvage qu’aux environnements plus construits. Quel que soit le décor, elle tente de capter la manière dont l’humain interagit avec la lumière, le vent, les plantes, ou encore les changements de saisons…

Publicité

Pour sa nouvelle série photo intitulée Seasonal Abandonment of Imaginary Worlds (L’Abandon saisonnier des mondes imaginaires), l’artiste est allée photographier les terrains de jeux déserts au pays du Soleil-Levant. Bien loin de Tokyo, largement mis en images par de nombreux photographes, c’est dans le Japon rural que l’artiste a préféré se rendre. Sur place, elle a immortalisé ces aires pour enfants totalement vides, façonnant un univers froid, délicieusement mélancolique, dans des tons pastel.

Les lieux sont abandonnés en raison des chutes de neige et des conditions météorologiques particulièrement rudes dans le pays, mais ils témoignent aussi d’une population japonaise vieillissante. Ces lieux de récréation déserts suscitent tout d’abord un sentiment de nostalgie et nous montrent comment certains espaces du pays ont totalement été mis en pause.

Une série poétique, sereine, qui nous laisse imaginer ces lieux pleins de vie et qui nous permet de découvrir les constructions pour enfants de l’autre côté du globe, lesquelles, isolées de tout contexte, ressemblent à d’étonnantes sculptures d’art contemporain.

Publicité

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

Publicité

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

Publicité

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

© Carine Thévenau

Seasonal Abandonment of Imaginary Worlds par Carine Thévenau, publié aux Éditions Publishing.

Par Lisa Miquet, publié le 19/03/2018

Copié

Pour vous :