Les autoportraits glaçants du talentueux Ben Zank

Ben Zank partage depuis plusieurs années de sombres autoportraits sur la Toile. Retour sur le parcours de cet autodidacte à l'univ

@ Ben Zank

@ Ben Zank

Le hasard fait souvent bien les choses, parfois il crée même des vocations. En effet, alors qu'il était âgé de 18 ans, Ben Zank a découvert un appareil photo en fouillant dans le grenier de sa grand-mère. Six ans plus tard, à présent photographe professionnel, il possède un portfolio particulièrement dense et cohérent.

Publicité

L'artiste partage de nombreuses séries d'autoportraits sombres, graphiques et surréalistes. En quelques années, il a su trouver un style, une identité propre, et façonner une imagerie qui lui ressemble. Pour parvenir si rapidement à ce résultat, Ben Zank a travaillé sans relâche, passant plusieurs heures chaque jour sur ses images. Durant l'année 2012, il s'est lancé le défi de publier chaque jour une image. Un travail de longue haleine, qui lui a beaucoup appris :

"Je travaillais environ quatre ou cinq heures par jour, pendant plus d'un an parce que je suis quelqu'un de vraiment pointilleux, je peux attendre des semaines avant de partager mes photos. Ce projet et ce rythme drastique m'ont vraiment aidé à m'améliorer. Je ne serais certainement pas là où je suis maintenant si je ne l'avais jamais fait. Se forcer à être créatif tous les jours, c'est comme lancer un dé. Plus vous lancez, plus vous avez avez de chances d'atteindre le résultat que vous voulez."

Quand la photographie rencontre la performance

Ses images, souvent minimalistes, parviennent à raconter des histoires avec trois fois rien. Dans la série présentée aujourd'hui, intitulée Suit, l'artiste nous livre une introspection morbide glaçante et fascinante à la fois. Ses mises en scène nous entraînent dans un monde imaginaire, où l'artiste semble s'interroger avec poésie sur sa propre mort. Au-delà de son travail de photographe, Ben Zank utilise son corps comme une matière première, rapprochant encore un peu plus la photographie du domaine de la performance. Toutefois, si l'artiste se livre énormément à travers ses images, son visage reste difficile à percevoir, chose rare dans une démarche tournée vers l'autoportrait :

Publicité

"Certaines personnes sont vraiment douées pour saisir les émotions lorsqu'elles photographient des gens. J'ai remarqué que je pouvais créer exactement le même effet sans montrer le visage de quelqu'un. L'image dégage elle-même l'émotion. Je n'ai rien contre montrer mon visage, je l'ai fait auparavant. Je ne veux tout simplement pas que ça enlève le plus important. J'ai un joli visage distrayant, tu sais."

Si la composition, les couleurs et la lumière sont brillamment maîtrisées, le talent de Ben Zank réside surtout dans sa capacité à créer de véritables ambiances et à nous transporter, en quelques clichés, véritablement ailleurs. Un talent qui n'est pas offert à tout le monde et qui nous donne envie de voir ce que l'artiste pourrait réaliser s'il se mettait à faire du cinéma.

@ Ben Zank

@ Ben Zank

Publicité

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

Publicité

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

@ Ben Zank

Vous pouvez retrouver le travail de Ben Zank sur son site personnel et sur son compte Instagram.

Par Lisa Miquet, publié le 06/01/2017

Copié

Pour vous :