© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

Cette série photo sur l’Amazonie (et les crises qui la menacent) a gagné le Prix Carmignac

Gagnant du prix Carmignac, Tommaso Protti livre un portrait transversal sur le poumon de la planète.

Entre janvier et juillet 2019, Tommaso Protti a parcouru l’Amazonie brésilienne d’est en ouest, l’observant de derrière son objectif. Depuis, le photojournaliste italien établi à São Paulo a reçu le prix Carmignac du photojournalisme, dont la dixième édition se focalisait sur l’Amazonie et les enjeux liés à sa déforestation.

Le lauréat de ce prix, qui soutient la production de reportages sur la violation des droits humains et les enjeux environnementaux, est désormais exposé à la Maison européenne de la photographie à Paris, ainsi que sur les grilles de l’Hôtel de Ville, jusqu’au 16 février 2020.

Publicité

Pau d’Arco, Pará. Un paysan sans terre dresse un panneau revendiquant l’occupation de la ferme de Santa Lúcia, théâtre d’un véritable massacre en

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

Vaste région étalée sur neuf pays d’Amérique du Sud, l’Amazonie a déjà vu 17 % de sa superficie disparaître. Accompagné dans son périple par le journaliste britannique Sam Cowie, Tommaso Protti a traversé les régions de Maranhão et de Rondônia, comme les États du Pará et de l’Amazonas.

À travers une série de clichés en noir et blanc, le photojournaliste livre un portrait brut et transversal d’une Amazonie brésilienne bouleversée autant par des crises sociales et humanitaires que par la destruction de sa forêt.

Publicité

"Je souhaitais illustrer les transformations sociales en dénonçant le massacre et la destruction qui ont actuellement lieu dans la région. Ces différentes formes de violence sont les conséquences de changements au niveau du marché international et celles d’une augmentation exponentielle de la consommation à l’échelle mondiale, de la cocaïne à la viande de bœuf", a déclaré Tommaso Protti, évoquant le point de non-retour que l’Amazonie s’apprête à connaître, alors même qu’elle accueille 70 % de la biodiversité mondiale et 30 millions de personnes.

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

Publicité

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

Publicité

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

© Tommaso Protti pour la Fondation Carmignac

L’exposition "Amazônia" de Tommaso Protti pour le Prix Carmignac est à découvrir à la Maison européenne de la photographie (Paris), jusqu’au 16 février 2020.

Par Pauline Allione, publié le 03/02/2020

Pour vous :