En images : dans les coulisses du concert d’Eddy de Pretto à l’Olympia

Avant son concert, Eddy de Pretto nous a ouvert les portes de ses loges.

© Lisa Miquet pour Cheese

Mercredi 7 novembre, des lettres rouges illuminent le boulevard des Capucins à Paris, Eddy de Pretto est ce soir-là la tête d’affiche de l’Olympia. Si son nom est écrit en énorme sur la devanture de l’une des salles les plus mythiques de France, c’est avec beaucoup d’humilité que l’artiste nous a ouvert les portes de ses loges.

Publicité

Gérant à la fois son trac, les multiples sollicitations et des journalistes télé venus l’interviewer, il débute ses balances avec beaucoup de concentration. Face à une salle vide, plongée sous des lumières éblouissantes, l’artiste répète. Si le show est seulement dans quelques heures, son phrasé atypique et sa voix nuancée nous embarquent déjà.

La scène comme libération

Une fois les balances terminées, l’artiste passe un peu de temps en loge. Ses affaires dispersées un peu à droite et à gauche se mêlent aux fleurs reçues pour l’occasion, donnant un aspect convivial à la pièce. Des amies passent lui rendre visite, les bises et les rires fusent. Hervé, en première partie, ouvre le bal et chauffe la salle.

L’heure de monter sur scène est arrivée, un mélange de tension et d’excitation est palpable. Une fois face à son public, l’artiste semble libéré. Le public reprend en chœur les titres phares, comme La Fête de trop, Beaulieue ou encore Kid. À travers un habile jeu de lumières, la scène prend parfois des airs de ring de boxe, de cage et même de cube blanc. Seul sur scène avec son batteur, Eddy de Pretto occupe l’espace de cette scène imposante et fait danser le public, plus que chaud.

Publicité

Après plus d’une heure de spectacle, l’artiste retourne en loge, vidé. Côté public, les spectateurs en sueur affichent un sourire béat. Il semblerait que les lettres lumineuses ne soient pas les seules à briller ce soir-là à l’Olympia.

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

Publicité

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

Publicité

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

© Lisa Miquet pour Cheese

L’album Culte d’Eddy de Pretto est sorti le 4 novembre dernier et une dizaine de concerts à l’Élysée Montmartre auront lieu en mai 2019.

Par Lisa Miquet, publié le 30/11/2018

Copié

Pour vous :