© Mohammad Sayyad

La crise migratoire kurde des années 1980 documentée par Mohammad Sayyad

Les monochromes d'une tragédie humaine qui fait tristement écho à l'actualité.

Après un demi-siècle de pratique photographique – pour des agences de presse telles que Associated Press notamment – Mohammad Sayyad, un des pionniers du photojournalisme iranien, s'expose à Téhéran, au Nabshi Center. La centaine d’images présentée balise la fin des années 1980 et le début des années 1990, une époque particulièrement douloureuse pour les réfugié·e·s kurdes irakien·ne·s. Ces dernier·ère·s, acculé·e·s par le génocide ordonné par Saddam Hussein, venaient alors demander l’asile en Iran.

Mohammad Sayyad a rapporté de ces quelques années des monochromes révélant toute la vulnérabilité de ces milliers de personnes ayant dû prendre la route, il y a plus de trente ans. Le titre donné à l’exposition, "The Land of Bewilderment" ("Un territoire de confusion"), encapsule toute la fragilité des personnes photographiées.

Publicité

Sardasht, le 10 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Les images exposées sont les tirages originaux accompagnés de leurs légendes, envoyés par le photographe aux agences de presse à l’époque, qui permettaient de tenir informé le reste du monde quant aux abominations de la migration forcée. Le centre d’art voit les récits de Mohammad Sayyad comme "des journaux intimes de l’histoire turbulente de l’Iran : feuilleter leurs pages nous emmène dans une multitude de lieux et d’époques, évoquant des souvenirs doux-amers".

Ces photographies de mères, de pères, d’enfants et de vieillards, forcé·e·s de porter leur vie sur le dos au milieu de tentes éparpillées çà et là, font forcément écho à la crise migratoire actuelle et à toutes celles et ceux encore et toujours en attente d’un avenir meilleur.

Publicité

Lieu non spécifié, le 28 mai 1987. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Sardasht, le 11 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Sardasht, le 10 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Publicité

Sardasht, le 10 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Sardasht, le 10 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Piranshahr, le 19 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

Publicité

Piranshahr, le 19 avril 1991. (© Mohammad Sayyad Sabour/Nabshi Center)

L’exposition "The Land of Bewilderment", présentant les images de Mohammad Sayyad Sabour, est visible au Nabshi Center jusqu’au 30 août 2019.

Par Lise Lanot, publié le 29/08/2019

Copié

Pour vous :