Dans les coulisses des films porno d'Erika Lust, la réalisatrice qui renouvelle le genre

La réalisatrice Erika Lust souhaite renouveler le porno, genre qu'elle considère être aussi l'éducation sexuelle du XXIe siècle.

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

Lors d'une conférence TEDx qui s'est déroulée fin 2015, Erika Lust rappelait son parcours, ou comment en 20 ans elle était passée du statut de diplômée de sciences politiques et d'études du genre en Suède à réalisatrice féministe de films pour adultes à Barcelone. Ces vingt ans, affirme-t-elle, ont aussi été pour elle l'occasion de passer des sentiments de culpabilité et de honte en regardant du porno, au désir de réaliser du porno qu'elle aurait envie de regarder.

Publicité

Des photos qui témoignent d'une volonté de renouveau

Publicité

Interviewée il y a quelques mois par Konbini, nous avons par la suite découvert ses photos de tournage. Celles-ci présentent l'équipe d'Erika sur les plateaux. Loin de ce à quoi on pourrait s'attendre lorsque l'on associe "porno" et "photos", les images illustrent surtout l'esprit d'équipe qui règne lors de ces séances de travail. Si la réalisatrice suédoise affirme vouloir "faire rentrer les femmes dans le porno", on ne peut pas lui reprocher le manque de parité de ses équipes. On y voit des groupes de femmes ingénieures du son, maquilleuses, cadreuses, scénaristes, et bien sûr, actrices.

Ces photographies visent à documenter le changement que la cinéaste veut voir s'opérer dans le monde du X. Prêtresse du changement, Erika Lust prône un porno éthique, sexuel et humaniste. Elle estime qu'il est de la responsabilité de sa génération de repenser le porno.

La jeune femme explique qu'un tiers du trafic Internet est dédié au porno et qu'un quart des requêtes Google correspond à une recherche de sites X. Par ailleurs, "les adolescents et les enfants regardent du porno avant de faire l'amour", précise Erika Lust, "aujourd'hui la pornographie a remplacé l'éducation sexuelle et cela a un impact sur les jeunes".

Publicité

Le porno par tout le monde pour tout le monde

Les premières fois qu'elle a regardé un film pornographique, Erika Lust raconte s'être sentie confuse. Pourquoi la femme était-elle constamment "objectifiée" ? Pourquoi les types de personnes et d'histoires étaient-ils toujours les mêmes ? C'est en lisant le livre de Linda Williams, professeure à l'université de Berkeley, qu'Erika Lust s'est rendu compte que le porno n'était pas qu'un genre, mais aussi un discours. Au cours de sa conférence TEDx, elle précise :

" J'ai compris que le porno était un discours concernant la sexualité, la masculinité, la féminité et les rôles que l'on joue. Et là, j'ai eu un moment du type 'Eurêka !' Je me suis rendu compte que les seuls participants à ce discours étaient des hommes, des hommes peu ouverts d'esprit et dotés d'une petite intelligence sexuelle.

Pourtant, le monde n'a-t-il pas changé ? Le rôle des femmes n'a-t-il pas changé - que ce soit au travail, à la maison et même au lit ? Partout dans le monde, on débat du rôle des femmes, partout à l'exception de l'industrie du X. Il est temps que le porno change, et pour cela il faut que des femmes prennent les rôles déterminants de metteuses en scène, scénaristes et réalisatrices. [...] On a besoin de femmes dans le porno, derrière la caméra."

Publicité

Erika Lust affirme le pouvoir du porno comme quelque chose d'excitant mais aussi d'éducatif et d'inspirant. Sa démarche ne consiste pas en la désexualisation du porno, mais en l'exploration de la beauté du sexe depuis une perspective différente, la perspective d'une femme.

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

© Erika Lust Films

Par Lise Lanot, publié le 06/03/2017

Copié

Pour vous :