Via @Photo_ciné

Le dernier magasin parisien de photo argentique ferme et met aux enchères son matériel

La fermeture, décision de la propriétaire, survient un an après le décès de son époux, M. Dinh Hanh Vu.

Au 72 de l’avenue des Gobelins, dans le 13e arrondissement parisien, la caverne d’Ali Baba sur deux étages du couple Vu, Photociné, ferme ses portes. Depuis 41 ans, l’établissement était une institution hors du temps dans laquelle s’est amoncelée au fil des années une quantité impressionnante de matériel dédié exclusivement à la photo argentique.

L’année dernière, suite au décès du passionné de photo monsieur Vu, son épouse a décidé de prendre sa retraite, fermant par la même occasion la dernière boutique de Paris exclusivement consacrée à l’argentique, selon les mots de la principale intéressée, jointe par téléphone.

Publicité

Publicité

Avant de quitter les lieux, madame Vu organise cependant une (deuxième) grande vente aux enchères, le lundi 16 septembre à partir de 10 heures. Les amoureux·ses de photo argentique y trouveront une armada de boîtiers, d’optiques, de trépieds, de sacs et d’accessoires en tout genre.

Minh Nguyot Vu quittera ainsi un public fidèle, revenu en force ces dernières années avec le retour de mode de l’argentique chez celles et ceux qui l’ont peu ou pas connu. La propriétaire affirme cependant que ce n’est pas tant l’arrivée du numérique qui avait engendré une baisse des ventes dans les années 2000, mais bien l’essor de la vente sur Internet. Malgré tout, l’institution n’a jamais failli et madame Vu se réjouissait le mois dernier auprès d’Actu Paris d’avoir été témoin de la transmission de la passion pour la photo durant plus de quatre décennies.

La vente aux enchères de Photo-Ciné aura lieu lundi 16 septembre, à 10 heures, au 72 de l’avenue des Gobelins, dans le 13e arrondissement de Paris.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 13/09/2019

Copié

Pour vous :