© @RealDonaldTrump

En pleine procédure de destitution, Trump photoshope son visage sur le corps de Rocky

Le président américain a posté l'image sans un mot sur Twitter.

La procédure de destitution lancée à son encontre ne semble pas terrifier plus que ça Donald Trump. Le mercredi 27 novembre, le président des États-Unis a publié sur son compte Twitter une image pour le moins mystérieuse, d’autant plus qu’elle était dénuée de tout commentaire ou explication.

Incrusté sur le corps de Rocky Balboa, le célèbre boxeur interprété par Sylvester Stallone, le visage de Donald Trump fixe, le regard vide, l’objectif. Si l’image ne contient aucun texte, beaucoup de commentateur·rice·s, dont les journalistes de The Independent, y ont vu une référence aux propos qu’il a tenus la veille lors d'un rassemblement en Floride, alors qu’il racontait, comme s’il participait à une scène ouverte, un rendez-vous chez le médecin : 

Publicité

"J’y vais sans cravate parce que… pourquoi je mettrais une cravate alors qu’ils me disent : 'enlevez votre chemise et montrez-nous votre magnifique torse, Monsieur. Nous n’avons jamais vu un torse de la sorte'." 

Publicité

L’image a énormément fait parler d’elle : elle a déjà été retweetée plus de 176 000 fois et aimée par plus de 600 000 profils. Les réponses, à l’écrit ou par retour d’images retouchées, continuent de pleuvoir. Des internautes se sont amusés à souligner le fait que l’image choisie par Donald Trump vienne d'une franchise dont l'un des méchants les plus mémorables n'est autre qu'un boxeur russe (alors que le président américain est en excellents termes avec Vladimir Poutine).

Le Guardian ajoute que tout cela est d’autant plus risible que "Balboa finit vainqueur. Il reçoit une standing-ovation d’une foule de politiciens sans avoir eu à retoucher une quelconque photo". Les partisans du président ont l'air d'avoir beaucoup aimé la photo, alors que de nombreux autres internautes, ébahis, n’ont pu s’empêcher d’y voir une nouvelle preuve de la mégalomanie du chef d’État et de son besoin constant de se rassurer.

Publicité

Peut-être Donald Trump espérait-il instiller une image subliminale de lui en tant qu’individu le plus fort, le plus grand et le plus musclé du monde ? Manque de chance, c’est plutôt l’effet contraire qui se produit.

Par Lise Lanot, publié le 28/11/2019

Copié

Pour vous :